La Californie est en faillite

  • A
  • A
La Californie est en faillite
Partagez sur :

Arnold Schwarzenegger, gouverneur de l’Etat le plus riche et le plus peuplé des Etats-Unis, a déclaré l’état d’"urgence fiscale".

La Californie est au bord du gouffre financier. L’Etat, qui serait huitième économie mondiale s’il était indépendant (devant l’Espagne, le Canada et l’Inde), est confronté à un déficit budgétaire de 24,3 milliards de dollars.

Arnold Schwarzenegger a déclaré mercredi "l'urgence fiscale" dans le plus riche des 51 Etats qui composent les Etats-Unis. Le gouverneur a rappelé les députés californiens en session spéciale mercredi soir pour tenter de résorber le déficit. Mais après un long débat, le Parlement local n’a pas réussi à voter le budget.

Démocrates et républicains sont pourtant unanimes, il faut faire des économies. Mais les premiers, majoritaires à l’Assemblée, veulent augmenter les impôts, ce que les seconds refusent catégoriquement. Le camp républicain d’Arnold Schwarzenegger plaide pour une baisse plus prononcée des dépenses. Les démocrates affirment qu'elle pénaliserait l'aide publique aux plus démunis.

Dans les prochaines semaines, la Californie va devoir suspendre les paiements à ses fournisseurs et signer des reconnaissances de dettes, ce qui n’était plus arrivé depuis 17 ans. Schwarzenegger a ordonné la fermeture de nombre de services publics les premier, deuxième et troisième vendredi de chaque mois, jusqu'en juin 2010. Les fonctionnaires concernés verront leur salaire diminuer proportionnellement.

Malgré tout, Arnold Schwarzenegger s’est voulu rassurant : "soyez assurés que l’effacement de tout le déficit reste ma première et unique priorité, a-t-il déclaré. Je n’aurai de repos tant que cette tâche ne sera pas accomplie."