La biographie qui dérange le Prince Charles

  • A
  • A
La biographie qui dérange le Prince Charles
@ AFP
Partagez sur :

POLÉMIQUE - Une nouvelle biographie sur la vie du Prince Charles remet en cause ses capacités à régner dans le futur. 

La succession d’Elisabeth II est l’un des sujets préférés des Britanniques. Et la question qui passionne le Royaume-Uni n’est jamais bien loin : le Prince Charles sera-t-il apte à assumer la succession de sa Reine de mère ? Une nouvelle biographie ("Charles : le cœur d'un roi") qui vient d’être publiée relance notamment les interrogations sur sa capacité à conserver la sacro-sainte neutralité quand il sera sur le trône.

Charles refuse d’être un "roi muet"

Elizabeth-Charles

© AFP

Les quotidiens britanniques font leurs choux gras sur ces nouvelles révélations. "Tensions au palais, Charles refuse d'être un roi muet", a affiché à sa Une Sunday Times. Pour le Times, "la reine redoute que le pays ne soit pas prêt à accepter Charles et son activisme". Ces deux journaux appuient leurs révélations sur le contenu de la biographie controversée de 448 pages dont ils ont publié les bonnes feuilles, avant sa sortie en librairies jeudi.

L'auteur de "Charles : le cœur d'un roi" (Charles : Heart of a King, nldr), Catherine Mayer est une récidiviste. Dans un article ayant fait sensation en 2014, l’ex-responsable du bureau du magazine américain Time à Londres s’interrogeait sur l'appétence du futur Charles III pour "le top job". Son livre confirme qu'il se préparerait "sans enthousiasme" à la relève, de peur d'avoir à délaisser ses centres d'intérêt.

Un futur roi trop "militant"

Dans ce livre à charge, Charles y est dépeint comme quelqu’un sans grand charisme. Le prince au "manque de confiance congénital" compterait trop de béni-oui-oui dans son entourage. Autre critique contenue dans cette biographie : son incapacité à "mettre en veilleuse" ses convictions en faveur de la protection de l'environnement, des médecines douces, de la nourriture bio ou de l'insertion des jeunes défavorisés.

La maison royale de Londres, "Clarence House", est visiblement outrée par cette nouvelle biographie. "Les spéculations sur ce que pourrait être le rôle du Prince de Galles devenu roi sont dans l'air depuis des décennies", a expliqué très sèchement un porte-parole. "Nous n'avons fait aucun commentaire sur le sujet, et ce n'est pas maintenant que nous allons commencer".