La barbe du prince Philippe intéresse la presse belge

  • A
  • A
La barbe du prince Philippe intéresse la presse belge
Partagez sur :

Lors d'une visite samedi, le prince, arborait une barde grisonnante de plusieurs jours, soigneusement taillée.

"Le look ‘dandy’ du prince Philippe fait mouche", "Le prince Philippe est venu barbu à Melle". La presse populaire belge s'interroge lundi sur la signification de la barbe arborée pour la première fois ce week-end par le prince Philippe, héritier de la couronne de Belgique. Simple "look de vacances" ou signe qu'à 50 ans le fils aîné d'Albert II est prêt à monter sur le trône ?

"Certains estiment que cela lui donne une apparence plus mature, plus assurée, d'autres que cela le vieillit un peu trop", relève le journal francophone La Dernière-Heure.

Hubert Leclerc, rédacteur en chef à La Dernière Heure, donne son avis sur le sujet au micro d'Europe 1 :



Le prince Philippe est "prêt pour le trône. Sa barbe le démontre, elle suggère la profondeur et la confiance, et rend un homme majestueux", assure dans le journal flamand Het Laatste Nieuws un célèbre coiffeur italien d'Amsterdam, Figaro Pasquale.

A la mort de son oncle, le roi Baudouin, en 1993, certains pensaient que Philippe allait coiffer la couronne. Mais c'est son père, Albert, frère de Baudouin, qui était monté sur le trône, Philippe n'étant apparemment pas jugé assez mûr pour assumer la tâche dans un pays où le roi joue un rôle politique non négligeable, principalement en période de crise gouvernementale.

Depuis, la presse belge se demande régulièrement si, le moment venu, ce prince à la timidité légendaire ne ferait pas mieux de passer son tour. A condition que sa fille Elisabeth, aujourd'hui âgée de huit ans, soit en âge de régner. Le souverain actuel, Albert II, est âgé de 75 ans.

En Belgique, aucun roi n'a porté la barbe depuis celle, très longue, qu'arborait Léopold II au tournant du XXe siècle.