L’Ukraine expulse un attaché militaire russe

  • A
  • A
L’Ukraine expulse un attaché militaire russe
Le gouvernement du président Tchourtchynov a expulsé l'attaché militaire de l'ambassade russe.@ reuters
Partagez sur :

ESCALADE - Alors que les pro-russes gagnent du terrain dans l’est du pays, Kiev a expulsé un diplomate de Moscou.

L’info. L’attaché militaire de l’ambassade russe à Kiev a été expulsé du pays par le gouvernement provisoire dans la nuit de mercredi à jeudi. En cause, des soupçons d’implication de cet officier naval dans des opérations de renseignement, non conforme avec son statut diplomatique. De son côté Moscou demande le retrait des troupes ukrainiennes de l'est du pays pour pouvoir entamer un dialogue dans un climat apaisé. Alors que l’Ukraine a obtenu aujourd’hui un troisième plan d’aide de 17 milliards depuis 2004 de la part du FMI, les autorités intérimaires accusent le Kremlin d’orchestrer en sous-main l’agitation séparatiste qui gagne du terrain dans l’est du pays. Les membres des forces pro-russes, en treillis et cagoulés, ont pris le contrôle de plusieurs villes dans la région. Après Louhansk, capitale de la province la plus orientale du pays, mardi, ils se sont emparés mercredi à l'aube des villes voisines de Horlivka et Altchevsk.

Les préparatifs. Dans la plus grande de ces villes annexées, Donietsk, un référendum d’autodétermination devrait se tenir le 11 mai. De quoi perturber le déroulement des élections présidentielles, annoncées pour le 25 mai. La Russie, qui a déjà annoncé que la crédibilité de ce scrutin serait contestée, a entretemps massé des dizaines de milliers de soldats à la frontière. Elle pourrait intervenir si les populations russophones étaient menacées. Côté ukrainien, les troupes s’entraînent à intervenir devant le Parlement au cas où des heurts éclateraient lors des élections présidentielles. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460_scalewidth_460

LES HEURTS - Nouvel assaut à Louhansk

SCRUTIN -Un référendum prévu pour le 11 mai dans l'est