L'UE suspend sa livraison d'armes à l'Egypte

  • A
  • A
L'UE suspend sa livraison d'armes à l'Egypte
@ REUTERS
Partagez sur :

ESSENTIEL - Suivez l’évolution de la situation en Égypte tout au long de la journée.

L’INFO. Le pouvoir égyptien installé par l'armée a arrêté mercredi de nouveaux cadres des Frères musulmans, la confrérie du président destitué Mohamed Morsi. Des arrestations qui interviennent au moment où son prédécesseur Hosni Moubarak, renversé par la rue, a obtenu une libération conditionnelle.

ESSENTIEL

- De nouveaux cadres des Frères musulmans ont été arrêtés mercredi.
- La justice égyptienne a remis Hosni Moubarak en liberté conditionnelle.
- L'UE suspend sa livraison d'armes à l'Egypte.

LES DERNIÈRES INFOS

Deux figures importantes appréhendées. Au lendemain de l'arrestation du Guide suprême de la confrérie islamiste, Mohamed Badie, les forces de sécurité ont mis la main sur d'importantes figures islamistes. Mourad Ali, le porte-parole du Parti de la Liberté et la Justice, vitrine politique des Frères qui avait remporté les premières législatives et présidentielle libres du pays, et Safwat Hegazy, un influent prédicateur islamiste, fervent soutien de Mohamed Morsi ont été arrêtés.

>> A lire également : la direction des Frères musulmans amputée.

Depuis la destitution et l'arrestation de Mohamed Morsi le 3 juillet, la justice a lancé des centaines de mandats d'arrêt contre des membres ou proches de la confrérie, et les forces de l'ordre ont arrêté des centaines de ses militants.

Comparution pour "incitation au meurtre". Le Guide suprême et ses deux adjoints, Khairat al-Chater et Rachad Bayoumi, comparaîtront dimanche pour "incitation au meurtre" de manifestants anti-Morsi qui attaquaient le QG des Frères musulmans au Caire le 30 juin, journée de mobilisation massive contre le président déchu accusé d'avoir accaparé les pouvoirs au profit de sa confrérie et ruiné une économie exsangue.

L'UE va revoir son aide à l'Egypte. Les 28 se sont entendus mercredi pour revoir l'aide financière accordée à l'Egypte, sans remettre en question celle qui profite aux plus vulnérables, a annoncé Catherine Ashton, porte-parole de la diplomatie européenne après une réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères. Ils ont également décidé la suspension des licences d'exportation vers l'Egypte d'équipements sécuritaires et d'armes.

Moubarak en liberté conditionnelle. Un tribunal égyptien a ordonné mercredi la remise en liberté de Hosni Moubarak dans une affaire de corruption, l'ex-président pourrait sortir de prison mais son procès pour meurtres doit reprendre dimanche