L'Ouzbékistan demande l'arrestation d'un Français à Moscou

  • A
  • A
L'Ouzbékistan demande l'arrestation d'un Français à Moscou
Le Français arrêté à Moscou serait lié à Gulnara Karimova, la fille aînée du président ouzbek, tombée en disgrâce.@ MAXPPP
Partagez sur :

RUSSIE - Un Français qui serait lié à la fille aînée du président ouzbek a été arrêté à Moscou.

L'INFO. L'homme serait lié à la fille aînée du président ouzbek, tombée en disgrâce. Un Français a été arrêté mardi dans un aéroport de Moscou à la demande des autorités d'Ouzbékistan, a indiqué mercredi le porte-parole de l'ambassade de France en Russie.

Il venait d'atterrir à Moscou. Selon un média ouzbek, cet homme aurait été lié à la fille aînée du président Islam Karimov, récemment tombée en disgrâce. "Un Français a été arrêté sur demande des autorités ouzbèkes", a déclaré le porte-parole de l'ambassade, précisant qu'il s'agissait d'Eric Cokini. Selon un communiqué du ministère russe de l'Intérieur, l'homme âgé de 48 ans a été interpellé alors qu'il venait d'atterrir à l'aéroport moscovite de Cheremetievo, en provenance de Nice. Il faisait l'objet d'un mandat de recherche international et est soupçonné d'avoir "commis une série de crimes économiques", selon cette source.

Accusé d'avoir détourné des fonds. Eric Cokini, "qui a dans le passé vécu en Ouzbékistan, a pendant plusieurs années, avec des complices, détourné des fonds accordés par des États étrangers, des structures financières et des banques, et destinés à financer d'importants programmes et projets d'investissements", précise le ministère. Le Français doit être déféré jeudi devant un juge, a indiqué le porte-parole de l'ambassade, précisant que le consul de France l'avait rencontré à plusieurs reprises.

Une fille tombée en disgrâce. Goulnara Karimova, la fille aînée d'Islam Karimov, est récemment tombée en disgrâce, alors qu'elle était auparavant considérée comme une possible prétendante à la succession de son père, au pouvoir depuis 1991. Pour elle et ses proches, les déboires ne cessent de s'accumuler.

sur le même sujet, sujet,

DISGRÂCE - Ouzbékistan : c'est Dallas à Tachkent

EN FRANCE - Enquête sur Gulnara Karimova