L’ouragan Earl a balayé les Antilles

  • A
  • A
L’ouragan Earl a balayé les Antilles
@ REUTERS
Partagez sur :

Il a provoqué de gros dégâts dans les Antilles françaises. Les Etats-Unis sont maintenant visés.

"Nous avons déjà connu ça, mais là je suis surpris par la violence du vent", a raconté Steve Wright, gérant du Grande Case Beach Club, à Saint-Martin. Les Antilles françaises ont été balayées lundi par l'ouragan Earl, un ouragan dit "catastrophique", classé en catégorie 4, sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5.

Aucune victime n'est à déplorer mais les dégâts matériels sont importants. L'oeil du cyclone est passé dans la matinée de lundi à une cinquantaine de kilomètres de Saint-Martin. Le réseau routier de cette île est endommagé par des chutes d'arbres et la moitié des habitants sont privés d'électricité. Il n'y a plus d'approvisionnement en eau potable. A Saint-Barth', la gare maritime, le quartier flamand et l'hôtel de la collectivité seraient inondés.

Ni eau, ni électricité

Marie-Luce Penchard, la ministre de l'Outre-mer, est attendue sur place.

Après les Antilles françaises, Earl menace directement Porto Rico et sa capitale San Juan avec des vents à plus de 200 km/h.

Puis l'ouragan pourrait balayer, d'ici quelques jours, la côte Est des Etats-Unis. Mais impossible encore de savoir quels seront les Etats touchés. De fortes pluies et une houle importante sont attendues sur la côte atlantique de la Caroline du Nord jusqu'au Canada. Seule certitude : la trajectoire d'Earl ne menace en tout cas pas le Golfe du Mexique et les grandes installations pétrolières et gazières américaines.