L'Otan tue huit civils en Afghanistan

  • A
  • A
L'Otan tue huit civils en Afghanistan
@ REUTERS
Partagez sur :

Une famille est morte après un bombardement dans l'est du pays.

Le bilan est lourd. Huit personnes d'une même famille sont mortes samedi soir dans l'est de l'Afghanistan après un bombardement de l'Otan.  "Un homme, sa femme et six de leurs enfants sont morts", a indiqué dimanche le porte-parole du gouvernement local de Paktia, Rohullah Samoon. Il a par ailleurs affirmé que "c'était un bombardement conduit par l'Otan".

Un autre bilan fait état de sept tués, "une femme et ses six enfants".

L'Isaf a ouvert une enquête

L'information a été confirmée par une source sécuritaire de haut niveau à Kaboul. "C'est vrai. Une maison a été bombardée par l'Otan. Un homme appelé Mohammad Sahfee, sa femme et six de leurs enfants innocents ont été brutalement tués", a déclaré cette source.

De son côté, l'Isaf, la force armée de l'Otan, a fait savoir qu'elle enquêtait sur le sujet.

3.000 civils morts en 2011

Ce nouvel épisode intervient peu de temps après une réunion convoquée début mai par le président afghan Hamid Karzaï avec le commandant de l'Isaf, le général américain John Allen, et l'ambassadeur des Etats-Unis à Kaboul, Ryan Crocker.

Hamid Karzaï avait alors menacé Washington de geler l'accord de partenariat stratégique à long terme signé par les deux pays si l'Isaf ne faisait pas plus d'efforts pour éviter de tuer des civils lors de ses opérations. Cet accord a été ratifié samedi par le parlement afghan.

En 2011, plus de 3.000 civils sont morts des suites du conflit entre les talibans et les forces gouvernementales appuyées par l'Isaf. L'Isaf enregistre le même nombre de soldats ayant péri en Afghanistan, mais sur les dix dernières années.