L'ONG française Acted porte plainte pour l'assassinat de David Haines

  • A
  • A
L'ONG française Acted porte plainte pour l'assassinat de David Haines
@ Capture d'écran
Partagez sur :

L'otage britannique, que l'Etat islamique affirme avoir assassiné, travaillait pour l'association française Acted.

L'INFO. Après la vidéo sanglante montrant la mort supposée d'un otage britannique, l'ONG pour laquelle il travaillait annonce dimanche une plainte pour assassinat. David Haines a été enlevé en 2013, à un kilomètre de la frontière avec la Turquie dans le nord de la Syrie. "Nous allons entreprendre toutes les démarches nécessaires pour que les auteurs de ce crime soient jugés", alors que la vidéo mettant en scène la mort de l'humanitaire n'a pas encore été authentifiée.

Lors d'une conférence de presse organisée à Paris, l'ONG s'est dite "abasourdie, horrifiée" et "pense à David Haines et à ses proches". L'association a tenu à saluer la mémoire de "quelqu'un de bien, que toutes les équipes appréciaient sur place, un homme généreux et humain, avec un grand sens de l'humour". David Haines travaillait depuis 15 ans dans l'humanitaire, pour différentes associations et dans différents pays, comme la Croatie, la Libye, le Soudan du Sud et la Syrie.

Un combat à long terme. Si la plainte peut sembler "symbolique", concède Frédéric Roussel, cofondateur et directeur du développement d'Acted, il s'agit pour lui d'un "combat" à mener "médiatiquement" mais aussi à un niveau "plus technique, dans les instances internationales", pour "que ces criminels comprennent que" quand on s'en prend à un humanitaire ou un journaliste, "c'est pour toujours", a-t-il dit."Nous sommes devenus des témoins gênants", a-t-il martelé.

Au moment de son enlèvement, David Haines travaillait dans un camp de réfugiés proche de la frontière turque, où il ravitaillait en eau potable et en nourriture les Syriens victimes de la guerre. Il ne travaillait pour Acted que depuis quelques jours lorsqu'il a été capturé par l'Etat islamique. "Malgré ce drame, nous continuerons à mener nos missions", a affirmé Acted.