L'Iran veut interdire la vasectomie

  • A
  • A
L'Iran veut interdire la vasectomie
L'ayatollah Khamenei veut faire doubler la population iranienne.@ FACEBOOK
Partagez sur :

PLANNING FAMILIAL - Pour relancer la natalité et faire doubler la population iranienne, les députés iraniens veulent interdire la vasectomie.

L'objectif de l'ayatollah Ali Khamenei est ambitieux : doubler la population iranienne pour passer de 77 millions à au moins 150 millions d'habitants. Et pour augmenter le nombre de naissances, le Parlement iranien souhaite tout simplement interdire les vasectomies (ou stérilisation masculine) et rendre plus strictes les lois sur l'avortement, rapporte le quotidien britannique The Guardian

Un débat au Parlement. Cette semaine, le Parlement a voté en faveur d'un débat pour l'interdiction de la vasectomie et la mise en place de sanctions pour les personnes encourageant la contraception et l'avortement. D'après le quotidien britannique, ces mesures ont de grandes chances d'être adoptées, tant l'influence d'Ali Khamenei est grande sur les députés. En octobre, l'ayatollah avait mis en garde contre le vieillissement du pays, tout en assurant que l'Iran avait la capacité de "devenir [un pays] d'au moins 150 millions d'habitants, si ce n'est plus".

70% des Iraniens ont moins de 35 ans. Pourtant, 70% de la population iranienne est âgée de moins de 35 ans. Mais d'après l'universitaire Kamiar Alaei, le ralentissement de la natalité iranienne est à mettre sur le compte des "problèmes sociaux et économiques", plutôt que sur le planning familial. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

WEB - Facebook bientôt autorisé en Iran ?

ANNIVERSAIRE - Les 35 ans de la Révolution islamique

DIPLOMATIE - Vers un nouvel accord entre l'Iran et l'AIEA

DIPLOMATIE - Nucléaire iranien : l'accord de Genève en application