L'Irak accuse l'Etat islamique d'avoir assassiné au moins 500 Yazidies

  • A
  • A
L'Irak accuse l'Etat islamique d'avoir assassiné au moins 500 Yazidies
@ REUTERS/Ari Jalal
Partagez sur :

MASSACRE - Le ministre irakien des Droits de l'homme a dit détenir la preuve que les extrémistes sunnites ont enterré vivant certaines de leurs victimes, dont des femmes et des enfants.

L'info. Les djihadistes de l'Etat islamique ont assassiné au moins 500 membres de la minorité religieuse yazidie depuis le début de leur récente offensive dans le nord de l'Irak et les ont inhumés dans des fosses communes, a déclaré dimanche à Reuters le ministre irakien des Droits de l'homme. Mohamed Chia al Soudani a dit détenir la preuve que les extrémistes sunnites ont enterré vivant certaines de leurs victimes, dont des femmes et des enfants. Il a ajouté que l'EI avait enlevé environ 300 femmes pour en faire des esclaves.

>> A LIRE AUSSI - Sans aide, les Yazidis irakiens risquent de mourir

Exode. Au moins 20.000 Irakiens, réfugiés dans les monts Sinjar pour fuir les jihadistes dans le nord de l'Irak, ont pu s'échapper sains et saufs vers la Syrie avant de revenir en Irak escortés par les forces kurdes, ont indiqué des responsables kurdes. Un responsable au point de passage de Fishkabour, à la frontière, a indiqué que 30.000 personnes étaient arrivées de Syrie, la députée Yazidie Vian Dakhil faisant état pour sa part de 20.000 à 30.000 ayant fui et se trouvaient désormais dans la région autonome du Kurdistan irakien.

>> A LIRE AUSSI - Irak : nouvelles frappes américaines contre l’État islamique