L’instit’ violente qui choque la Chine

  • A
  • A
L’instit’ violente qui choque la Chine
Les photos postées par l'institutrice ont scandalisé les internautes chinois.@ DR
Partagez sur :

Cette maîtresse d’école brutalisait ses élèves et postait des photos de ses "exploits" sur Internet.

Les images ont fait le tour de l’Internet chinois. Une institutrice d’une école maternelle a posté sur son blog personnel des photos où on la voit en train de brutaliser ses élèves, ce qui lui a valu d’être aussitôt licenciée, puis arrêtée. L’un des clichés, la montrant en train de soulever par les oreilles un élève âgé de cinq ans au plus, a particulièrement choqué les Chinois sur les réseaux sociaux, rapporte France 24.

Institutrice brutalisant ses élèves en Chine

© DR

Yan Yanghong, âgée de 20 ans seulement, assure avoir fait cela "pour rire". Une autre institutrice, qui aurait pris la photo, a de son côté été placée en détention administrative pour une durée de sept jours, rapporte l’agence officielle Chine Nouvelle. Quant à l’école, elle a été "invitée à rectifier ses méthodes".

Du scotch sur la bouche

Yan Yanghong, qui n’a aucune qualification, a été embauchée en raison d’une pénurie de professeurs dans sa région, la province du Zhejiang, à l’est du pays. Le blog de la jeune femme a été scruté par les internautes chinois. Il contenait plus de 700 images montrant d’autres sévices infligés aux élèves, selon Le Figaro.

Institutrice brutalisant ses élèves en Chine

© DR

Sur une photo, un petit garçon apparaît bâillonné avec du scotch, avec ce commentaire de l’institutrice : "c’était bien mérité". Un autre élève, assis à une table, a été photographié avec une poubelle sur la tête en guise de punition.

Une fillette giflée 70 fois

Les petits élèves de Yan Yanghong ne sont pas les seuls à avoir été brutalisés : une autre institutrice de maternelle a fait scandale cette semaine, cette fois dans le Shanxi, au nord du pays. Après une plainte déposée par des parents, des images de vidéosurveillance ont été rendues publiques. Sur cette vidéo, on voit l’institutrice,  Li Zhuqing, gifler une élève à plusieurs reprises, 70 fois selon le père de l’enfant. La raison : la fillette n’arrivait pas à additionner dix et un.

Les images de vidéosurveillance ont été rendues publiques après l'un plainte d'un parent d'élève :



Li Zhuqing a écopé de quinze jours de détention administrative et l’école a été fermée, indique NBC News. L’affaire a fait grand bruit et les autorités ont ordonné des inspections dans les autres écoles maternelles de la ville.