L’inquiétude des coptes égyptiens

  • A
  • A
L’inquiétude des coptes égyptiens
Les coptes d'Egypte ont les nerfs à vif après la victoire l'islamiste Mohammed Morsi à l'élection présidentielle.@ Reuters
Partagez sur :

REPORTAGE - L’arrivée au pouvoir de Mohammed Morsi réveille les craintes de chrétiens d’Egypte.

A quelques jours de l'accession au pouvoir du nouveau président égyptien, l'islamiste Mohamed Morsi, les membres de la communauté chrétienne copte d’Egypte sont inquiets. Eux, qui représentent moins de 10% de la population égyptienne, ont voté massivement pour son rival, Ahmad Chafiq. Ils voyaient dans cet ancien Premier ministre du raïs déchu un rempart face à "l'islamisme rampant" dans le pays.  

"Les chrétiens ont peur de s’exprimer"

Les coptes d'Egypte ont d'autant plus les nerfs à vif que depuis que la télévision d'Etat  les présente comme le principal soutien du candidat Ahmad Chafiq. "Les chrétiens ont peur de s'exprimer", explique l'un d'entre eux au micro d'Europe 1. "Nous avons eu tant de problèmes avec les musulmans", ajoute-t-il.

"Bien sûr que j'ai peur", renchérit une vieille femme interrogée par Europe 1 sur le marché du Caire. "Ils vont nous considérer comme des citoyens de seconde zone. Ils n'arrêtent pas de dire que nous sommes des Infidèles", précise-t-elle.

"Continuer à vivre ensemble"

D'autres coptes se résignent pourtant à la cohabitation avec le nouveau pouvoir et  croient en l'équilibre communautaire égyptien. Dans une boutique de quincaillerie du Caire, Samir le chrétien et Mounir le musulman ne semblent ainsi pas effrayés par la situation. "Regardez, je suis chrétien, il est musulman et on rit ensemble", remarque Samir. "Cela dure depuis des années", poursuit-il,"pourquoi on ne pourrait pas continuer à vivre ensemble ?".