L’identification de DSK "faussée" ?

  • A
  • A
L’identification de DSK "faussée" ?
Pour les avocats de Dominique Strauss-Kahn l'identification a été "faussée"@ Reuters
Partagez sur :

Une photo de l’ex-patron du FMI aurait été montrée à sa victime présumée avant son identification.

Les avocats de Dominique Strauss-Kahn ont peut-être trouvé la faille. Les deux ténors du barreau de New York, William Taylor et Benjamin Brafmann, pourraient contester l’identification de l’ex-patron du FMI lors de l’audience prévue le 18 juillet, selon les informations publiées jeudi par Libération.

En cause, une photo de Dominique Strauss-Kahn montrée à Nafissatou Diallo, la victime présumée de l’agression sexuelle, au lendemain des faits, le 14 mai.

"A environ 14h30, la jeune femme a identifié DSK une première fois, quand les membres de la sécurité du Sofitel lui ont montré une photo de l’ex-ministre socialiste", précise le quotidien, citant un rapport du bureau du procureur.

La piste du déjeuner de DSK avec sa fille

Quelques heures plus tard, la femme de chambre aurait également vu des images de Dominique Strauss-Kahn alors qu’elle se trouvait dans l’enceinte du poste de police de Harlem où elle devait procéder à l’identification de son agresseur. Une démarche qui aurait donc "faussé" l’identification de l’ex-maire de Sarcelles malgré la présence de quatre autres hommes.

C’est donc sans surprise que William Taylor et Benjamin Brafmann devraient demander "l’irrecevabilité" de l’identification au juge Michael Obus.

La bataille judiciaire devrait être d’autant plus féroce le 18 juillet prochain que les avocats de DSK comptent utiliser les évènements survenus au cours du déjeuner de leur client avec sa fille Camille, juste après son départ du Sofitel, rapporte le New York Times.

William Taylor et Benjamin Brafmann espèrent que les images des cameras de surveillance du McCormick & Schmick’s Seafood Restaurant, montreront un DSK "détendu".

.