L'hommage d'Obama à Luther King

  • A
  • A
L'hommage d'Obama à Luther King
Des milliers de personnes étaient rassemblées dimanche à Washington pour une matinée d'hommages au défenseur des droits des Noirs.@ Reuters
Partagez sur :

Des milliers d'Américains se sont rassemblés dimanche en souvenir du pasteur d'Atlanta.

L'inauguration du mémorial Luther King devait avoir lieu le 28 août, pour marquer le 48e anniversaire jour pour jour du célèbre discours "Je fais un rêve". Mais la cérémonie avait du être annulée à cause de l'ouragan Irène. Quelque 50.000 personnes, noires dans leur grande majorité, sont donc rassemblées à Washington dimanche pour rendre hommage au défenseur des droits des Noirs et prix Nobel de la paix Martin Luther King.

Cette cérémonie est célébrée en grande pompe. Outre le président Barack Obama, étaient attendues la famille King et de nombreuses personnalités de la politique ou de la culture, le révérend Jesse Jackson, ardent militant des droits civiques, la chanteuse Aretha Franklin ou le couturier Tommy Hilfiger.

L'hommage d'Obama

Le président américain a ouvert les festivités en inaugurant le Mémorial de Martin Luther King, dont le message résonne dans les luttes "d'aujourd'hui", a-t-il dit. Barack Obama a déclaré que si le prix Nobel de la paix était "vivant aujourd'hui, il nous rappellerait que le chômeur peut à juste titre s'en prendre aux excès de Wall Street, sans diaboliser tous ceux qui travaillent là", en écho au mouvement des "indignés" qui manifestent contre la cupidité du monde de la finance.

Grâce au Dr King, les "barricades ont commencé à tomber, l'intolérance a commencé à s'estomper", a ajouté Barack Obama, premier président Noir à accéder à la Maison-Blanche. Le président américain a également rendu hommage aux militants célèbres et à cette "multitude de femmes et d'hommes dont les noms n'apparaissent jamais dans les livres d'histoire", et aux "actions innombrables de leur héroïsme tranquille".

Une statue de 9 mètres

16.10 statue luther king 930620

© Reuters

Le Memorial Martin Luther King est le premier monument à honorer dans ce lieu prestigieux une personne de couleur et le seul de cette importance à y être dédié à une personnalité autre qu'un ancien président des Etats-Unis.

Dédié au pasteur, ce monument est un espace ouvert de 1,5 hectare, à quelques dizaines de mètres du Lincoln Memorial où Martin Luther King avait prononcé son discours le plus célèbre le 28 août 1963. Au milieu de cet espace planté d'arbres, d'un rocher de granit blanc émerge une statue massive de 9 mètres de haut qui représente le pasteur, bras croisés et regardant l'horizon, conçue par le sculpteur chinois Lei Yixin.  

"Pour que le rêve ne s'arrête jamais"

16.10 luther king 930620

© Reuters

Des "milliers de personnes sont venues, et je suis heureuse d'être avec elles. Nous laisserons ça à nos petits-enfants, quelque chose que nous devons continuer à construire, pour que le rêve ne s'arrête jamais", a confié Quintella Wright, qui a fait le déplacement depuis Indianapolis.

La première présentation du monument avait cependant donné lieu à quelques mini-polémiques, sur le choix d'un artiste chinois et non américain et celui de certaines citations. Le mémorial, d'un coût de 120 millions de dollars, n'a pas encore été totalement financé, seuls 115 millions ayant été récoltés.

L'inauguration a été repoussée de multiples fois pour des raisons économiques ou de sécurité.