L’histoire (presque) vraie d’un enfant syrien seul dans le désert

  • A
  • A
L’histoire (presque) vraie d’un enfant syrien seul dans le désert
@ CAPTURE/ANDREW HARPER
Partagez sur :

(RE)CADRAGE - La photo de Marwan, 4 ans, a fait le tour du web. Mais l’histoire racontée n’est pas tout à fait exacte.

Tout est parti d’un tweet, ou plutôt d’un re-tweet. Hala Gorani, journaliste pour la chaîne américaine CNN a diffusé, via son compte Twitter, la photo d’un enfant syrien, Marwan, prise par les équipes du Haut commissariat aux réfugiés (HCR) présent à la frontière entre la Syrie et la Jordanie.

Dans l’intitulé du message posté le 16 février, la journaliste écrit : "une équipe de l’Onu a trouvé cet enfant de 4 ans, Marwan, qui traversait seul le désert après avoir été séparé de ses parents". Un cliché qui a aussitôt suscité une vive émotion sur le web et qui a été retweeté plus de 7.863 fois.



Les réactions sur le web sont tellement nombreuses que l’histoire de se petit garçon errant est reprise dans de nombreux médias, dont le très sérieux Timeou encore le New York Post.

"La guerre en Syrie est une affaire compliquée, mais un simple cliché permet de mettre en avant, avec force, une réalité, là où tous les mots  du monde ne suffiront jamais", écrit l’hebdomadaire américain. "Selon Hala Gorani, les équipes humanitaires de l’Onu ont trouvé ce petit garçon qui errait seul dans le paysage désolé du désert jordanien", poursuit l’article.

Mais l’histoire de Marwan n’est pas tout à fait exacte. Le cliché d’origine, retweeté par Hala Gorani, a été posté par l’un des membres du HCR, Andrew Harper. Mais dans son tweet original, l’humanitaire écrivait : "Voici Marwan, 4 ans, temporairement séparé de sa famille, aidé par l’équipe du HCR".



Voyant la photo circuler et être relayée par de nombreux médias, l’humanitaire fait alors une mise au point : "Je n’ai jamais dit que Marwan avait traversé seul le désert".

En effet, en regardant de plus près le fil Twitter de cet employé de l’Onu on constate que plusieurs photos de Marwan ont été postées et dans aucun de ses tweets, Andrew Harper ne parle d’un petit garçon qui traverse seul le désert.

En fait - et l’histoire n’en est pas moins émouvante - Marwan faisait partie d’un groupe de migrants syriens qui traversait le désert en direction de la Jordanie. Le petit garçon de 4 ans était un peu à la traine du groupe et c’est pour cette raison qu’on le voit seul sur l’une des photos, en compagnie de l’équipe du HCR.

Moins de 48 heures après avoir été recueilli par les équipes du HCR, Marwan a pu retrouver sa mère, qui a, elle aussi, rejoint la Jordanie.

sur le même sujet, sujet,

DIPLOMATIE - Genève II : vous avez raté le début ? On vous explique

GUERRE - Syrie : le chef l'Armée syrienne libre limogé