L'exploration de l’Antarctique à portée de clic

  • A
  • A
L'exploration de l’Antarctique à portée de clic
La colonie de manchots d'Adélie du Cape Royds.@ CAPTURE GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Le pôle Sud fait partie des toutes nouvelles destinations ajoutées par Google Street View. 

L’Antarctique, ses collines de glace, ses manchots… depuis quelques jours, il est possible de s'offrir une ballade virtuelle sur le continent blanc. Google vient en effet d’ajouter à Street View cette destination peu accessible.

Il y a deux ans déjà, quelques images du dernier continent à avoir été exploré par l'Homme avaient été mises en ligne par le géant de l'Internet. Mais, il y a quelques jours, l'exploration virtuelle a pris une autre dimension avec la mise en ligne de vues panoramiques de différents sites du pôle austral.

Que peut-on voir sur ces images ? Pas de routes, ni de maisons mais des paysages glacés et plusieurs sites phares comme le télescope du pôle Sud, le "pôle Sud de cérémonie" - un socle entourée des drapeaux des pays signataires du traité sur l'Antarctique - et encore la colonie de manchots d'Adélie du Cape Royds.

Le "pôle Sud de cérémonie" :



View Larger Map

Pour ces prises de vues uniques, le concours du Polar Geospatial Center de l’université du Minnesota et du New Zealand Antarctic Heritage Trust ont été nécessaires. Elles offrent un petit aperçu de ce vaste continent de 14 millions de kilomètres carrés.

Un voyage dans l'espace mais aussi dans le temps : dans le cadre du projet "Merveilles du monde" (World Wonders Project), il est en effet possible de partir sur les traces de l'expédition Terra Nova emmenée par Robert Falcon Scott il y a un siècle.

Sur l’Ile de Ross, dans l’océan austral, sa cabane construite en 1912 semble figée dans le grand blanc.

La cabane de Scott, dans laquelle il est possible d'entrer virtuellement :



View Larger Map

Pour se mettre dans la peau des explorateurs du début du 20ème siècle, on peut aussi pousser les portes de la cabane de Shackleton, bâtie en 1908. Admirablement conservée et restaurée, on peut y voir accrochés au mur les portraits du roi Edouard VII et de la reine Alexandra.

La cabane de Shackelton.

© CAPTURE GOOGLE STREET VIEW

Sur une table, jetée négligemment on trouve le journal London Illustrated News et sur les étagères les provisions des aventuriers : des médicaments, des bougies et un pot de ketchup Heinz semblant attendre leur retour.

L'intérieur de la cabane de Shackleton :



View Larger Map

Ce n'est pas la première fois que Google Street View permet aux Internautes d'accéder à des sites d'exception : en avril dernier, Michelle Obama avait déjà virtuellement ouvert les portes de la Maison Blanche pour le Google Art Project.

Grâce au World Wonders Project lancé avec l’Unesco, chacun peut aussi, depuis juin, se promener à sa guise dans les plus hauts lieux du patrimoine mondial : des temples de Kyoto à Fort Apache en passant par le Château de Versailles