"L'Exécuteur" des Zetas aurait été tué

  • A
  • A
"L'Exécuteur" des Zetas aurait été tué
Heriberto Lazcano est surnommé "L'Exécuteur".@ Reuters
Partagez sur :

PORTRAIT - Au Mexique, Heriberto Lazcano était le leader sanguinaire d'un important cartel de drogue.

Il était le deuxième "narco" le plus recherché du Mexique. Le principal chef du cartel des Zetas, Heriberto Lazcano, aurait été tué dans un affrontement avec les forces de l'ordre dans l'Etat de Coahuila, proche de la frontière avec les Etats-Unis, a indiqué lundi le ministère mexicain de la Marine sur la foi d'un rapport préliminaire de médecins légistes.

Mise à jour. Selon une dépêche AFP de 17h34, le cadavre du chef des Zetas, Heriberto Lazcano Lazcano a été enlevé lundi par un commando armé dans un établissement funéraire, aurait confirmé mardi le procureur de l'Etat mexicain du Coahuila (nord).

Si la mort de Lazcano était confirmée, il s'agirait du plus grand succès enregistré par le président Felipe Calderon dans sa lutte menée depuis six ans contre les trafiquants de drogue.

Sa tête valait des millions 

"El Lazca", comme il est surnommé, né le 25 décembre 1974, était recherché par l'Agence antidrogue des Etats-Unis, qui offrait, sur sa page Web, une récompense de cinq millions de dollars, contre une piste conduisant à son arrestation. Mais l'agence précisait bien qu'il ne fallait "pas tenter d'arrêter soi-même cet individu", réputé très dangereux. Le gouvernement mexicain avait aussi mis sa tête à prix : 2,6 millions de dollars pour sa capture.

Avant de prendre la tête de cette organisation criminelle, Lazcano a fait partie du groupe aéroporté des forces armées mexicaines, une unité d'élite, créée dans les années 90. Il y restera sept ans avant de déserter avec une douzaine de soldats de ce groupe pour se mettre au narcotrafic.

Une organisation ultra violente

Les Zetas, sous la direction de Heriberto Lazcano, s'est distinguée comme l'organisation criminelle la plus violente de tous les cartels mexicains. Ces membres, qui sévissent principalement dans la région du golfe du Mexique, s'étaient d'abord mis au service du cartel du Golfe, une des principales organisations de narcotrafiquants. Il y a deux ans, les Zetas s'étaient séparés de ce cartel, provoquant un sanglant conflit entre narcotrafiquants dans l'est et le nord du Mexique. Au cours des derniers mois, les Zetas ont commencé eux-mêmes à se diviser, provoquant de nouvelles violences.

zetas mexique bandeau

© Reuters

Lazcano, classé dans le top 10 du Time des plus gros barons de la drogue, est considéré comme le responsable de centaines d'assassinats, d'homicides avec des bandes rivales, de meurtres de policiers mais également de journalistes. Les Zetas, qui ont multiplié ces dernières années les massacres avec décapitation et démembrement de leurs victimes, sont l'une des cibles principales des forces de sécurité mexicaines.

Son mausolée personnel 

Mais "L’Exécuteur" est également très croyant. En février, Heriberto Lazcano s'est fait édifier un mausolée du côté de Pachuca, au nord de Mexico, rapporte El Universal. A l'intérieur de ce petit édifice, un charmant jardin et une tombe dans laquelle il comptait se faire enterrer, à proximité d'une autre église dont il a financé la rénovation. 

église mexique 930

© Reuters

Dans le voisinage, la présence d'un célèbre "narco" n'est pas si mal vue. "Dans le quartier, tout le monde est au courant, même les autorités. Tout le monde sait que dans ce panthéon a été construit la tombe de El Lazca. Mais il a fait construire une église. Au moins, il a fait ça", commente Carlos, un habitant. Lors d'une fête religieuse, les habitants du village ont même rendu hommage à la famille Lazcano avec une couronne de fleurs.