L'ex-employé se venge sur Twitter

  • A
  • A
L'ex-employé se venge sur Twitter
Première leçon : attention à ne pas donner le pouvoir sur votre compte Twitter à une personne que vous allez licencier.@ Reuters
Partagez sur :

Le chef d'un pub anglais a dénoncé son licenciement sur le compte Twitter de son employeur.

Avant de virer un de vos employés, vérifiez qu'il n'a pas accès au compte Twitter officiel de votre entreprise : c'est probablement la morale de ce qui est arrivé à un restaurant anglais. Le Plough Pub à Oxfordshire l'a en tout cas appris à ses dépends lorsque des messages ont commencé à apparaître sur son compte peu de temps après avoir licencié le chef rapporte The Independant.

twitter

Crescendo. Dans un premier temps, les messages n'étaient pas très vindicatifs. "Nous aimerions vous informer que nous avons licencié notre chef", explique un premier message. Puis rapidement, ils deviennent moins sympathiques. "Malheureusement, il voulait avoir un week-end tranquille ce mois-ci et ne pas travailler à Noël pour rester avec sa famille alors on s'est dit qu'on allait le dégager", poursuit le compte Twitter officiel du restaurant.

"Hé oui, à une semaine de Noël ! D'ailleurs on s'en fout qu'il ait une fille de sept ans et demi. Sinon, vous pouvez toujours venir pour payer très cher vos aloyaux australiens, vos agneaux néo-zélandais et tout ce qu'on achète en ligne", poursuit le compte. Et pour finir : "Et joyeux noël tout le monde !".

Tenu par le chef. Trouver d'où venaient ces messages n'a pas été compliqué, le chef Jim Knight (@chefjimknight), qui s'était fait renvoyé, ayant indiqué sur son compte personnel en être l'auteur. Il précisait même qu'il n'avait pas eu à le pirater puisque c'est lui même qui l'avait créé avec l'accord de ses employeurs et collègues.



Et si son moment de gloire ne lui a pas permis de retrouver son précédent travail, il a tout de même rapidement indiqué avoir reçu une offre d'emploi très sérieuse assez rapidement grâce à son coup d'éclat.