L'Europe n'interdit pas le commerce du thon rouge

  • A
  • A
L'Europe n'interdit pas le commerce du thon rouge
Partagez sur :

Les membres de l'UE n'ayant pas réussi à se mettre d'accord, la pêche peut continuer malgré les stocks de poissons très bas.

Le principe d'une interdiction mondiale du commerce du thon rouge n'a pas trouvé lundi une majorité requise parmi les pays européens. Elle aurait suspendu de facto la pêche. La Commission européenne, à l'origine de la proposition, a regretté cette décision.

"Tous les pays riverains de la Méditerranée se sont prononcés contre", a précisé à l'AFP une source européenne proche du dossier. En conséquence, la proposition n'a pas obtenu la majorité qualifiée qui était requise. "Il n'y a pas eu de vote formel, mais un tour de table au cours duquel la Commission a compris que sa proposition n'aurait pas la majorité", a-t-on précisé de source diplomatique.

Bruxelles proposait de co-parrainer une proposition de Monaco d'inscrire le thon rouge à l'Annexe I de la Convention de l'Onu sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES), à titre provisoire, en attendant les prochaines évaluations scientifiques de l'état des stocks de thon.

Lors du tour de table, de nombreux Etats ont estimé qu'il était "prématuré pour l'UE de co-parrainer cette proposition" et qu'il valait mieux attendre "et écouter les scientifiques", a précisé un diplomate sous couvert d'anonymat. Une fois l'avis des scientifiques publié en novembre, la Commission pourra faire une nouvelle proposition aux gouvernements européens, a-t-il estimé.

L'organisation écologiste Greenpeace a appelé les gouvernements européens à "écouter les scientifiques". "L'attitude bornée des gouvernements méditerranéens risque de conduire à l'extinction du thon rouge et de laisser les pêcheurs les mains vides en quelques années à peine. Mais des pays comme Malte et l'Espagne sont de plus en plus isolés", a commenté Saskia Richartz, responsable européen pour les Océans chez Greenpeace.