L'étoile du gouvernement allemand dégringole

  • A
  • A
L'étoile du gouvernement allemand dégringole
Karl-Theodor zu Guttenberg a démissionné mardi de son poste de ministre de la Défense au sein du gouvernement d'Angela Merkel.@ Reuters Fabrizio Bensch
Partagez sur :

Karl-Theodor zu Guttenberg, empêtré dans une affaire de plagiat, a donné sa démission mardi.

Il était considéré comme l'étoile montante de la classe politique allemande. Le ministre de la Défense Karl-Theodor zu Guttenberg, le plus populaire du gouvernement d'Angela Merkel a dû démissionner mardi, accusé de plagiat dans sa thèse de droit.

La semaine dernière, Karl-Theodor zu Guttenberg avait renoncé à son titre de docteur, mais l'opposition et la presse continuaient à appeler à son départ, estimant qu'au delà des "erreurs graves" que le ministre avait reconnues dans la rédaction de sa thèse, il s'agissait en fait d'une malhonnêteté intellectuelle qui le rendait indigne de confiance.

Le candidat potentiel à la succession de Merkel

Quasiment inconnu lors de sa désignation en février 2009 au poste de ministre de l'Economie, ce baron d'alors 37 ans, issu d'une vieille famille catholique bavaroise, avait été propulsé à la tête de la Défense huit mois plus tard.

Le "baron cool" aux cheveux gominés et au sourire de jeune premier, descendant d'une lignée remontant au Moyen Age, marié à une von Bismarck et père de deux filles, avait été consacré homme politique "le plus sexy" d'Allemagne par les magazines féminins.

Certains le présentaient même comme candidat potentiel à la succession de la chancelière malgré son appartenance au parti chrétien-social (CSU), le petit frère bavarois du parti chrétien-démocrate (CDU) de Angela Merkel. Depuis son arrivée au gouvernement, après sept ans comme député, Karl-Theodor zu Guttenberg se plaçait régulièrement en tête des sondages de popularité.