L'"enfant-tueur de Liverpool" en prison

  • A
  • A
L'"enfant-tueur de Liverpool" en prison
@ REUTERS
Partagez sur :

Jon Venables avait dix ans quand il a été condamné pour meurtre. Mardi, il a été réincarcéré.

Son visage d’enfant avait fait la Une de tous les journaux en 1993. Jon Venables, avec à ses côtés Robert Thompson, étaient devenus les "enfants-tueurs" de Liverpool après le meurtre sordide d’un garçonnet. Libéré en 2001, Jon Venables est retour en prison depuis mardi. Il n’a pas respecté les conditions de sa libération conditionnelle.

Retour sur les faits : en février 1993, Jon Venables et Robert Thompson, attrapent par la main un petit garçon de deux ans, James Bulger, dans un centre commercial de Liverpool. Les caméras de surveillance filment la scène qui fera le tour du monde. Une fois à l’écart de la foule, les deux enfants de dix ans torturent le bambin. Ils le laissent pour mort sur une voie de chemin de fer. Jon Venables et Robert Thompson pensent alors que le passage d’un train pourra dissimuler leur crime.

L’affaire avait choqué la Grande-Bretagne, rappelle Sky News :















Les deux "enfants-tueurs" avaient été condamnés en 1993, malgré leur jeune âge, à la prison à perpétuité. Mais en 2001, Jon Venables avait bénéficié d’une libération conditionnelle. Il avait aussi obtenu une mesure d’"anonymat à vie" : nouvelle identité, nouvelle ville de résidence et une nouvelle vie à reconstruire. Une histoire qui avait été adaptée au cinéma dans le film Kid A, de John Crowley, sorti en 2009.

Mais Jon Venables restait soumis à des obligations très précises. Le porte-parole de la Justice a refusé de préciser quel engagement il avait violé. Les médias sont soumis, pour cette affaire, à une obligation de discrétion. "Il est retourné là où il a sa place", a commenté sur Twitter la mère de James Bulger, citée par la BCC.