L'élection d'Ali Bongo est confirmée

  • A
  • A
L'élection d'Ali Bongo est confirmée
Partagez sur :

L'opposition a perdu son pourvoi formé contre le fils de l'ancien président du Gabon qui devient donc, le nouvel homme fort du pays.

La cour constitutionnelle gabonaise a rejeté lundi soir le pourvoi formé par l'opposition visant à invalider la victoire d'Ali Bongo lors de l'élection présidentielle du 30 août. La décision était attendue. "L'élection d'Ali Ben Bongo Ondimba comme président de la république du Gabon est confirmée", a ainsi annoncé la présidente de la cour dans un message retransmis à la télévision.

Les résultats officiels avaient donné le fils de l'ex-président Omar Bongo vainqueur de ce scrutin mais l'opposition affirmait qu'il était entâché d'irrégularités. Un recomptage des voix avait été ordonné fin septembre et créditait Bongo d'un score de 41,8% des suffrages. Les résultats de deux bureaux de vote seulement ont été annulés. L'opposition, avant l'annonce de cette décision, avait indiqué qu'elle resterait mobilisée.

Ali Bongo va donc succéder à son père Omar qui a dirigé le Gabon pendant plus de 40 ans jusqu'à sa mort au mois de juin. Des violences avaient éclaté à Port-Gentil, la deuxième ville du pays, après l'annonce du résultat début septembre. Les experts s'attendent à voir Ali Bongo poursuivre la politique menée par son père qui entretenait des liens très étroits avec la France, l'ancienne puissance coloniale.