L'avion d'Air Algérie contrôlé "en bon état" la semaine dernière

  • A
  • A
L'avion d'Air Algérie contrôlé "en bon état" la semaine dernière
@ Reuters
Partagez sur :

L'appareil avait été examiné par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) française deux ou trois jours avant sa disparition. 

INFO. L'avion espagnol affrété pour le compte d'Air Algérie avait été examiné par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) française "il y a deux ou trois jours" et était "en bon état", a indiqué jeudi son directeur général, Patrick Gandil.

>> A LIRE AUSSI - Air Algérie : 54 Français parmi les passagers

L'avion, un McDonnell 83 affrété à la compagnie espagnole de leasing Swiftair, "nous le connaissons, il est passé en France, à Marseille, il y a deux ou trois jours. Nous l'avons examiné et nous n'avons quasiment rien trouvé, il (était) vraiment en bon état", a déclaré Patrick Gandil, devant le siège parisien de la DGAC.

>> A LIRE AUSSI - L'avion d'Air Algérie volait "à son altitude de croisière"

51 passagers français. Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré jeudi que l'avion assurant un vol Ouagadougou Alger s'était "probablement écrasé", avec à son bord 54 passagers français. Air Algérie a perdu jeudi le contact avec son vol AH 5017, parti dans la nuit de mercredi à jeudi de Ouagadougou à destination d'Alger avec 112 passagers et six membres d'équipage. Le contact a été perdu cinquante minutes après le décollage. Dans une note postée sur son site, Swiftair déclare que l'appareil a décollé à 01h17 locale (03h17 à Paris) de Ouagadougou et qu'il était censé atterrir à Alger à 05h10 (07h10 à Paris), mais qu'il n'a jamais atteint sa destination. 

 >> A LIRE AUSSI - Disparition du vol d'Air Algérie : "le timing est inquiétant"