L'Argentin Nestor Kirchner est mort

  • A
  • A
L'Argentin Nestor Kirchner est mort
@ REUTERS
Partagez sur :

L'ancien président et homme fort de l'Argentine est mort à l'âge de 60 ans d'une crise cardiaque.

Il avait dirigé l'Argentine de 2003 à 2007. L'ancien président argentin Nestor Kirchner, mari de l'actuelle chef de l'Etat Cristina Kirchner, est mort, à l'âge de 60 ans, d'une crise cardiaque à El Calafate, au sud du pays.

Nestor Kirchner avait été hospitalisé d'urgence dans la journée dans ce bastion de Patagonie, où il se reposait en famille, avec sa femme Cristina Kirchner.

Il était pressenti pour succéder en 2011 à sa femme

Député, président du parti péroniste au pouvoir et secrétaire général de l'Union des nations d'Amérique du Sud (Unasur), il avait subi en septembre une intervention pour déboucher une artère. Cette nouvelle intervention, la deuxième de ce genre en sept mois, avait fait planer le doute sur sa candidature présidentielle en 2011.

Nestor Kirchner était en effet pressenti pour succéder à sa femme, dont il était le plus proche conseiller et un des collaborateurs les plus influents.

La politique en couple

Ce fils d'un employé des postes, qui s'était lancé en politique dans les années 1970 et avait été brièvement incarcéré sous la dictature (1976-1983), passait pour un homme terne, suscitant peu de passions. Mais son épouse Cristina, elle-même péroniste mais haute en couleur, compensait la réserve de son époux. Elle a été devenue, en octobre 2007, à 54 ans, la première femme à la tête de l'Argentine.

"Cristina" a souvent été comparée à Eva Peron, la charismatique épouse du président Juan Peron, morte un an avant sa naissance, en 1953. Mais elle ne se veut "l'héritière de personne, ni d'Eva, ni de Kirchner. J'ai conquis tous mes succès, et mes échecs aussi", disait-elle peu de temps après être entrée en campagne. Une compétence que lui reconnaissent volontiers les éditorialistes aujourd'hui.

Deux militants péronistes

Nestor et Cristina s'étaient rencontrés à la faculté de droit de La Plata dans les années 1970, où tous deux militaient dans les mouvements de jeunesse péronistes. Entre 1976 et 1983, alors que la "sale guerre" faisait 30.000 morts et disparus, le couple avait fui la violence politique et s'étaient installés dans les terres australes de Patagonie, d'où ils tirent leur surnom de "Pinguino" et "Pinguina". C'est là, qu'avocats, ils avaient entamé conjointement leurs carrières politiques respectives.