L'argent aurait bien une odeur... au Canada

  • A
  • A
L'argent aurait bien une odeur... au Canada
Cette affaire de senteur -largement commentée sur Internet- date de novembre 2011, lorsque le premier billet de 100 dollars canadiens (74 euros) a été mis sur le marché.@ Reuters
Partagez sur :

Certains Canadiens se demandent si une odeur d'érable n'aurait pas été ajoutée sur les billets.

L'INFO. C'est une petite zone qui apparemment sent très bon. Plusieurs dizaines de Canadiens ont contacté la banque centrale du pays pour savoir s'il était normal que les nouveaux billets en polymère mis en circulation sentent… le sirop d'érable, rapporte dimanche La Presse canadienne qui a obtenu les courriels envoyés entre la Banque du Canada et plusieurs citoyens.

"J'aimerais savoir, une fois pour toutes, si les nouveaux billets sont en effet parfumés. J'ai détecté une trace d'érable en sentant le billet", rapporte un Canadien dans un mail envoyé à la Banque centrale. "Tous les billets ont-ils une odeur qui s'apparente à l'érable ? Veuillez me confirmer si c'est normal", se demande un autre Canadien visiblement surpris. Jeremy Harrisson, de la Banque du Canada, dément qu'il y ait la moindre petite fragrance sur les billets.

Une dispute de famille. Cette affaire de senteur -largement commentée sur Internet- date de novembre 2011, lorsque le premier billet de 100 dollars canadiens (74 euros) a été mis sur le marché. Ces nouveaux billets en polymère –qui contiennent des matières plastiques- ont, en effet, l'avantage d'être plus sûrs mais également dotés d'une plus longue durée de vie que le papier.

Certains ont même été littéralement épris par cette nouvelle odeur au point qu'ils se sont inquiétés de ne plus la sentir progressivement. "Le billet a perdu sa senteur d'érable", écrit un autre Canadien qui donne son conseil : "je vous recommande fortement d'augmenter l'intensité de l'odeur". Une odeur qui s'est progressivement transformée en mythe, au point qu'un Canadien raconte que cette histoire a déclenché une dispute lors d'un dîner familial.

Les démentis répétés par la banque centrale ne mettent pas fin aux rumeurs sur ces billets senteur érable. La Banque du Canada avait d'abord refusé de dévoiler publiquement la correspondance mais elle a finalement changé d'avis après une enquête de la Commissaire à la vie privée.

canada billets 930

© Reuters

Une feuille d'érable norvégienne ? Le billet en polymère a suscité d'autres griefs de la part des Canadiens. Pêle-mêle : les nouveaux billets ne montrent pas suffisamment d'images de femmes par rapport aux précédents, les nouveaux billets collent dans la poche, etc. 

Le symbole de l'érable a également fait polémique. Au mois de janvier dernier, des botanistes avaient affirmé sur Radio Canada que les billets verts de 20 dollars canadiens (14 euros) arboraient des feuilles d'érable… norvégiennes et non pas celles à sucre du drapeau national. Interrogée, la Banque du Canada se défend d'avoir commis une erreur. La feuille d'érable en question serait un amalgame artistique de plusieurs feuilles d'érable qu'on peut trouver sur le territoire canadien.