L'Amérique décroche aussi le Nobel d'économie

  • A
  • A
L'Amérique décroche aussi le Nobel d'économie
Partagez sur :

L'Américaine Elinor Ostrom a été récompensée avec Oliver Williamson pour des travaux sur "la gouvernance économique".

Le prix Nobel d'économie a été attribué lundi à l'Américaine Elinor Ostrom, née en 1933, et à son compatriote Oliver Williamson, né en 1932, pour leurs travaux sur "la gouvernance économique". Ils se partagent 10 millions de couronnes suédoises, soit un million d'euros.

Pour la première fois dans l'histoire de cette récompense, créée en 1969, une femme est lauréate. Elinor Ostrom, de l'Université d'Indiana, "a démontré comment les co-propriétés peuvent être efficacement gérées par des associations d'usagers", précise le comité Nobel. La lauréate a réagi de son côté en déclarant que le monde était entré dans une nouvelle ère pour la reconnaissance des femmes. "J'ai bien conscience que c'est un honneur d'être la première femme" à recevoir le Nobel d'économie, "mais je ne serai pas la dernière", a-t-elle assuré.

Quant à Oliver Williamson, de l'Université californienne de Berkeley, il "a montré que les marchés et les organisations hiérarchiques, à l'image des entreprises, ont des structures de gouvernance alternatives qui diffèrent dans leur façon de résoudre les conflits d'intérêt".

Le Nobel d'économie - officiellement prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel - est une chasse gardée américaine, avec désormais 45 lauréats sur un total de 64. Cette saison 2009 est également très américaine, avec 11 lauréats sur 13 venant des Etats-Unis, et parmi eux, le président Barack Obama, qui s'est vu attribuer le Nobel de la Paix.

> La liste des lauréats du prix Nobel d'économie