L'ambassadeur palestinien à Prague tué dans une explosion

  • A
  • A
L'ambassadeur palestinien à Prague tué dans une explosion
@ Reuters
Partagez sur :

Selon la police tchèque, la piste terroriste est pour le moment écartée.

L'ambassadeur de la Palestine à Prague, Jamal Al Jamal, a succombé mercredi après-midi à des blessures qu'il avait subies lors d'une explosion survenue en fin de matinée dans son appartement, a annoncé la police. "Avec regret, nous confirmons cette information fournie par les services de secours", a déclaré à l'AFP la porte-parole de la police, Andrea Zoulova. Le chef de la police tchèque, Martin Cervicek, a déclaré à la presse que selon les informations dont il disposait, l'explosion n'était pas un acte terroriste. "Il n'existe en ce moment aucun indice sur une éventuelle attaque terroriste", a déclaré Martin Cervicek à l'antenne de la télévision publique CT 24.

La porte-parole de la police, Andrea Zoulova, a déclaré à l'AFP que l'explosion avait été "probablement causée par un système explosif placé sur un coffre-fort". "Une manipulation imprudente n'est pas à exclure", a-t-elle dit. Le chirurgien en chef de l'hôpital militaire de Prague-Stresovice, Daniel Langer, a déclaré à la télévision publique CT que l'ambassadeur avait subi "des blessures dévastatrices notamment à la tête et à la poitrine".

Selon un communiqué du ministère palestinien des Affaires étrangères dont l'AFP a obtenu une copie, l'explosion s'est en effet produite après que le diplomate eut ouvert un vieux coffre-fort qui avait été transféré à la nouvelle résidence de l'ancien siège de l'ambassade, dans le quartier de Prague-Troja. "Quelques minutes après l'ouverture du coffre-fort, l'explosion a eu lieu, causant des blessures graves à l'Ambassadeur Jamal, qui a été transporté à l'hôpital et opéré", lit-on dans le communiqué. Le ministère palestinien a aussi indiqué qu'il allait envoyer à Prague une "délégation de haut niveau" pour coopérer avec les autorités tchèques dans l'enquête sur les causes de l'explosion".