L'Allemagne pense aux données bancaires

  • A
  • A
Partagez sur :

Les données sur des clients de banques suisses que l'Allemagne envisage d'acheter pour démasquer des évasions fiscales permettraient à Berlin de récupérer jusqu'à 400 millions d'euros, écrit vendredi le Süddeutsche Zeitung. Des médias allemands avait rapporté précédemment que ces données, qu'un informateur a proposé de vendre, contenaient des informations sur 1.500 clients et pourraient rapporter 100 millions d'euros au fisc.