L’Allemagne aussi renoue avec la croissance

  • A
  • A
L’Allemagne aussi renoue avec la croissance
Partagez sur :

Angela Merkel a estimé que le pays était "sorti du creux de la vague", même s’il est loin d’avoir retrouvé son niveau d’avant-crise.

L’éclaircie estivale touche aussi l’économie allemande.Comme la France, l’Allemagne a renoué de manière inattendue avec la croissance au deuxième trimestre, avec une hausse de 0,3% de son produit intérieur brut par rapport au premier trimestre. La première économie européenne n'avait plus enregistré un taux de croissance positif depuis le premier trimestre 2008.

Alors que les experts attendaient un recul de 0,2% du PIB, et que les plus optimistes n’attendaient pas la reprise avant l’hiver, l’Allemagne voit certains clignotants repasser au vert. La construction est bonne, les chantiers se multiplient, et surtout, les exportations, poumons de l’économie allemande, sont en hausse de 7%.

Angela Merkel a aussitôt estimé que l'Allemagne était sortie "du creux de la vague" et voyait peut-être éclore "le premier bourgeon délicat d'une reprise". "Nous pouvons peut-être dire que la descente est terminée", a déclaré la chancelière jeudi soir. Mais Angela Merkel a souligné que les chiffres restaient mauvais par rapport à ceux de l'année dernière et que la crise n'était pas finie.

En effet, le pays est loin d'avoir retrouvé son niveau d'avant-crise. Le PIB allemand affiche une baisse de 7,1% sur un an. Et pour l'instant, le gouvernement allemand table toujours sur une récession historique de plus de 6% sur l'année.

Pas d’euphorie, donc, dans les propos du ministre allemand de l'Economie, Karl-Theodor zu Guttenberg : "La stabilisation de l'économie au deuxième trimestre s'est révélée un peu meilleure que ce que nous avions prévu. Mais il n'y a pas de raison d'être euphorique, car le chemin qui mènera notre économie à ses niveaux de l'an dernier est encore long."