L’agent double qui communiquait par appli météo

  • A
  • A
L’agent double qui communiquait par appli météo
L'Allemagne soupçonne deux de ses espions d'être des agents-double pour le compte des Etats-Unis@ REUTERS
Partagez sur :

LA TAUPE - Les Etats-Unis ont recruté un espion allemand pour récupérer pendant deux ans des informations confidentielles.

L’Allemagne se retrouve en plein film d’espionnage. Les médias d’Outre-Rhin ont révélé vendredi qu’un agent double opérait au sein des services de renseignements. L’homme de 31 ans travaillait officiellement pour le BND, le Bundesnachrichtendienst, et profitait de sa position pour livrer des documents confidentiels aux Etats-Unis.

Les services secrets allemands ont découvert la taupe au détour d’un e-mail qu’il avait envoyé au consulat général russe de Munich, proposant probablement ses services. Le BND a donc utilisé une fausse adresse e-mail pour lui répondre, découvrant ainsi ses activités pour les Etats-Unis.

Une application météo. Pendant deux ans, l’homme s’est connecté à son ordinateur personnel pour envoyer 218 documents top secret à Washington. Il entrait en contact avec son officier de liaison américain grâce à une fausse application météo. Dès lors qu’il demandait à connaître le temps à New York, une communication cryptée se mettait en route avec la CIA, d’après le journal allemand Bild.

Selon le Frankfurter Allgemeine am Sonntag, relayé par le Tagesschau, il aurait de lui-même proposé ses services à l’ambassade américaine à Berlin. Après avoir rencontré son contact en Autriche, il aurait touché 25.000 euros pour ses services.

Pas du menu fretin. Pour le Bild, recruter un agent secret de son calibre était une belle prise pour la CIA. L’espion allemand, un responsable technique dont le nom n’a pas été révélé, travaillait au sein de la section opérations et relations internationales du BND. Selon le journal allemand, il avait donc accès à des informations sur le travail des espions allemands en Afghanistan.

30.12 930x400 Espionnage NSA Merkel

© REUTERS


Un agent-double et le scandale de la NSA. Par ailleurs, il a également pu renseigner les Etats-Unis sur l’avancée de l’enquête sur l’espionnage de la NSA, qui brouille les relations entre les deux pays depuis plus d’un an. Angela Merkel s’était énervée d’apprendre que son propre téléphone portable était écouté par le renseignement américain.

Mercredi, Berlin soupçonne un deuxième espion d'être un agent-double, ce qui risque d’envenimer encore un peu plus les discussions entre Berlin et Washington. Thomas de Maizière, ministre allemand de l’Intérieur, a demandé des "explications rapides et claires" aux Etats-Unis. Pour Joachim Gauck, cette affaire est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Le président allemand s’est énervé : "Ca suffit, maintenant !", a-t-il lâché.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

DES TONNES - La NSA a plus de 300 rapports sur Merkel

AJUSTEMENT -Obama promet d'encadrer (un peu) ses espions

ESPIONNAGE - Pourquoi la NSA a (aussi) infiltré le géant chinois Huawei

SURVEILLANCE - La NSA a surveillé un pays entier...

INTERNET - La NSA répand des logiciels malveillants "à échelle industrielle"