L'administration US menacée de paralysie

  • A
  • A
L'administration US menacée de paralysie
Jean-Louis Borloo craint une paralysie de l'administration américaine.@ REUTERS
Partagez sur :

Les négociations budgétaires freinées par les républicains n'ont pas encore abouti au Congrès.

Barack Obama est sous pression. Le président américain espère qu'une nouvelle nuit de négociations entre républicains et démocrates débouchera vendredi sur un accord budgétaire permettant d'éviter in extremis une paralysie des services publics aux Etats-Unis.

Le président américain a une nouvelle fois reçu jeudi soir à la Maison blanche le président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, et le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid. Il s'agissait de leur quatrième rencontre en trois jours.

Les négociations se poursuivent

Les deux parlementaires ont rapporté que leurs points de vue se rapprochaient mais que les divergences n'étaient pas encore totalement comblées. Les deux camps devaient poursuivre les négociations durant la nuit.

Les services publics américains sont menacés de paralysie dès vendredi soir à minuit si républicains et démocrates ne s'entendent pas au Congrès sur leur financement.

Cette paralysie aurait un "impact énorme"

Les démocrates imputent le blocage à la volonté des républicains, devenus majoritaires en novembre à la Chambre des représentant, de réduire le financement du contrôle des naissances et des efforts de protection de l'environnement.

Barack Obama a souligné jeudi "l'impact énorme" qu'aurait une suspension des services de l'Etat sur la reprise économique et sur la vie de millions d'Américains.

.