Kim Jong-il embaumé comme son père ?

  • A
  • A
Kim Jong-il embaumé comme son père ?
@ Reuters
Partagez sur :

Pour l'heure, la dépouille du dictateur déchu repose dans un cercueil de verre.

Kim Jong-il sera-t-il enterré ou va-t-il être embaumé comme son père ? Pour l'heure le doute persiste, mais comme le rapporte Le Courrier international, le corps du dictateur défunt pourrait être embaumé. Si l'information se confirme, ce dernier rejoindrait le panthéon des dictateurs à avoir été embaumées. Lénine en Russie, de Mao Zedong en Chine ou d'Ho Chi Minh au Vietnam ont en effet tous leur corps conservé dans un cercueil de verre.

Le corps de Kim II-sung, fondateur et premier dirigeant de la Corée du Nord, repose depuis 1994 dans un sarcophage de verre dans un mausolée au Palais-mémorial de Kumsusan. Comme celui de son père avant lui, le corps du dirigeant devrait être exposé dans un mausolée, où il continuera ainsi d'incarner cet Etat reclus, seule dynastie communiste au monde.

Conservé dans un cercueil de verre

"Il s'agit de faire de la famille Kim des idoles. Ils préservent leurs corps afin de garder le régime intact", a commenté Hong Soon-kyung, ancien ambassadeur nord-coréen en Thaïlande ayant fait défection et vivant à présent en Corée du Sud, où il milite pour la démocratisation de la Corée du Nord.

Pour l'heure, la dépouille de Kim Jong-il, mort samedi, est conservée dans un cercueil de verre. "Ils peuvent le garder pour dix jours maximum, en fonction de la température qu'ils maintiennent", a estimé Cho Jae-sung, taxidermiste sud-coréen.

Réponse pas avant 6 mois

Le possible embaumement de Kim Jong-il ne sera annoncé que dans six mois. "En effet, telle est la durée du processus d'embaumement.  Si le gouvernement décide d'exposer le corps, c'est seulement alors qu'il l'annoncera au pays", commente Pavel Fomenko, spécialiste russe du laboratoire du mausolée de Lénine qui l'avait à l'époque embaumé, interrogé par Le Courrier International.

Le corps du "Président éternel", Kim Il-sung, avait lui aussi été préparé par une équipe russe pour un coût d'un million de dollars. Chaque année, la préservation du corps coûte quelque 800.000 dollars supplémentaires, selon la presse sud-coréenne. Les relations entre Pyongyang et Moscou étant moins chaleureuses aujourd'hui qu'il y a seize ans, des embaumeurs nord-coréens pourraient se charger de la tâche de préserver le corps de Kim Jong-il.