Crash du MH17 : des indices supprimés ?

  • A
  • A
Crash du MH17 : des indices supprimés ?
@ Reuters
Partagez sur :

ACCUSATIONS - Le gouvernement ukrainien et la Malaisie accusent les rebelles pro-russes de détruire des preuves sur le site du crash.

L'INFO. Des indices vitaux ont-ils été altérés sur le site du crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines ? C'est ce qu'affirment le gouvernement ukrainien et la Malaisie. Kiev accuse les rebelles pro-russes de chercher à détruire des preuves sur le site du crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. "Les terroristes ont transporté 38 corps de victimes à la morgue de Donetsk, où des spécialistes parlant avec un net accent russe ont déclaré qu'ils procéderaient à leurs autopsies. Les terroristes cherchent aussi des moyens de transport à grande capacité pour transporter les restes de l'avion en Russie", indique le gouvernement ukrainien dans une déclaration officielle. 

"Une trahison pour la Malaisie". Peu de temps après, la Malaisie a déclaré que des indices vitaux avaient été altérés dans la zone où s'est écrasé le vol MH17. "L'intégrité du site a été compromise, et il y a des indications montrant que des indices vitaux n'ont pas été préservés sur place. Des interférences sur la scène du crash risquent de fausser l'enquête elle-même", a déclaré le ministre de transports malaisien Liow Tiong Lai. "Toute action qui nous empêche de découvrir la vérité sur ce qui est arrivé au vol ne peut être tolérée. Ne pas empêcher de telles interférences constituerait une trahison à l'égard des vies qui ont été anéanties", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse.

>> LIRE AUSSI - Ils ont failli monter dans l'avion

>> LIRE AUSSI - Le crash de trop pour la Malaysia Airlines ?