Khamenei : Israël "est voué à la disparition"

  • A
  • A
Khamenei : Israël "est voué à la disparition"
@ FACEBOOK
Partagez sur :

Le guide suprême iranien a refusé tout recul sur les "droits nucléaires" de l'Iran.

Son discours, très ferme, sonne comme un signal adressé aux négociateurs iraniens engagés à Genève. Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a refusé mercredi tout recul sur les "droits nucléaires" de son pays et sur les "lignes rouges" édictées par lui dans les négociations avec les grandes puissances qui reprennent dans l'après-midi à Genève.

"J'insiste sur la consolidation des droits nucléaires de l'Iran", a déclaré l'ayatollah Khamenei devant 50.000 miliciens islamistes, dans son discours diffusé en direct par la télévision d’État. Dans cette allocution, Ali Khamenei a de nouveau attaqué dans son discours l’État hébreu, le "chien enragé de la région" qui est selon lui "voué à la disparition". "Les ennemis, notamment par la bouche sale et malveillante du chien enragé de la région, le régime sioniste, disent que l'Iran représente une menace pour le monde. C'est faux car c'est totalement contraire aux enseignements de l'islam", a lancé l'ayatollah Khamenei.

François Hollande a réagi à ce discours par la voix de la porte-parole du gouvernement, estimant que les propos de Khamenei sur Israël étaient "inacceptables" et "compliqu[aient] la négociation sur le nucléaire".