Kenya : "on a entendu des tirs à dix mètres de nous"

  • A
  • A
Kenya : "on a entendu des tirs à dix mètres de nous"
@ REUTERS
Partagez sur :

TÉMOIGNAGES - Des rescapés racontent l'attaque du centre commercial de Nairobi.

L'INFO. Ils se sont retrouvés piégés. Des clients et des employés du centre commercial de Westgate, à Nairobi, au Kenya, ont vécu un véritable calvaire quand un commando armé a donné l'assaut samedi. L'attaque a fait au moins 43 morts, dont deux Françaises, et 200 blessés. Dimanche matin, l'armée kényane tentait toujours de déloger les assaillants, proches des islamistes somaliens. Les rescapés, eux, racontent des scènes "terrifiantes".

> A LIRE AUSSI : Des renforts de l'armée à Nairobi

21.09-kenya-sueue-930620

"Les gens priaient, pleuraient". "On a entendu des tirs à dix mètres de nous. C'était si effrayant, les gens priaient, pleuraient, c'était traumatisant pour tout le monde", raconte ainsi une femme sur Europe 1. "On nous a demandé de rester au même endroit pendant deux heures, au rez-de-chaussée du supermarché. Et finalement au bout de deux heures, quelqu'un est venu et nous a demandé de partir", confie-t-elle, ajoutant avoir vu "beaucoup de sang, de sandales et chaussures, partout par terre".

> A LIRE AUSSI : Deux Françaises tuées dans l'attaque

"Six heures" cachée dans un magasin. Une autre rescapée a expliqué à l'AFP avoir passé six heures cachée avant d'être secourue. "J'étais dans un café lorsque j'ai entendu des coups de feu et des explosions. Ensuite j'ai couru pour me cacher dans un magasin", raconte-t-elle, expliquant avoir "passé six heures là-dedans". Un autre client faisait ses courses dans "soudain […] tout le monde s'est mis à courir", au milieu des coups de feu. "Je me suis allongé au sol. J'ai vu deux personnes tomer et saigner, sans doute touchées par des balles", a-t-il expliqué, ajoutant qu'au début, "nous pensions que c'était la police qui affrontait des voleurs".