Kenya : 24 heures de terreur à Nairobi

  • A
  • A
Kenya : 24 heures de terreur à Nairobi
@ MAXPPP
Partagez sur :

EN IMAGES - Les photos du centre commercial kényan témoignent de la violence de l'attaque.

L'INFO. Ils ont semé la mort et le chaos. Un commando islamiste lourdement armé a pris d'assaut un centre commercial de Nairobi, au Kenya, tuant au moins 59 personnes, dont deux Françaises, et en blessant 175. Dimanche, des forces spéciales israéliennes ont pénétré à l'intérieur du bâtiment pour tenter de secourir les blessés et de mettre fin au siège. Retour en images sur 24 heures d'effroi.

> A LIRE AUSSI : Les dernières informations

assaut contre le centre commercial Westgate au Kenya, Nairobi , 930*620

© REUTERS

L'attaque, revendiquée par les shebab somaliens, a débuté samedi, en début d'après-midi. Les assaillants ont ouvert le feu à l'arme automatique et à la grenade, sur une foule d'environ un millier de clients et d'employés du centre.

> ZOOM : Qui sont les shebab somaliens ?

21.09-kenya-allong-930620

Clients apeurés et employés traumatisés se sont retrouvés piégés dans le centre, comme cette famille, cachée pour échapper aux tireurs.

Kenya attaque dans un centre commercial de Nairobi

© REUTERS

Certains ont pu en sortir, émergeant par petits groupes au fur et à mesure de la lente progression des forces de l'ordre.

> TÉMOIGNAGES : "Des tirs à dix mètres de nous"

kenya, évacuation à Nairobi, REUTERS

D'autres, comme cette femme, se sont échappés en passant par les fenêtres du centre commercial.

nairobi kenya fenetre MAXPPP

Au moment de l'attaque, le centre commercial Westgate était bondé. Ce luxueux "mall" est fréquenté par les riches Kényans et les expatriés, était pour les shebab une cible idéale. Deux Françaises figurent parmi les victimes.

nairobi kenya policier REUTERS

Les policiers et les militaires kényans ont tenté de cerner les assaillants, dans un labyrinthe de boutiques où il est facile de se cacher ou de se retrancher.

kenya militaires à nairobi REUTERS