Kate, William, Pippa et les autres

  • A
  • A
Kate, William, Pippa et les autres
@ MAXPPP
Partagez sur :

Cinq personnalités se sont particulièrement dégagées du mariage royal de vendredi. Focus.

Kate, la resplendissante mariée. Elle est apparue très élégante, vendredi à midi pile, devant l’abbaye de Westminster vêtue de sa robe de mariée ivoire. Conçue par Sarah Burton, directrice artistique de la griffe britannique Alexander McQueen, elle était pourvue de dentelle française, d'une traîne de 2 mètres 70 et agrémentée d'un voile et d'un diadème. Fortement applaudie, elle s’est ensuite engouffrée dans la cathédrale escortée par son père, jusqu’à son futur mari.

C’est alors que, d'une voix un peu tremblante, elle a promis d'"aimer, réconforter, respecter et entourer" le prince William. Mais, signe de modernité, elle n'a pas fait voeu d'obéissance à son époux, suivant ainsi l'exemple de Diana, la mère de William. Elle est ensuite sortie de l’abbaye de Westminster aux bras de son mari, avec le nouveau titre de Duchesse de Cambridge. Très souriante, elle est montée dans le landau royal et a salué la foule d’un profond sourire, jusqu’au palais de Buckingham.

William, le beau prince. Deuxième dans l’ordre de succession, le fils aîné de Charles et Diana n’était visiblement pas stressé pour son mariage devant deux milliards de téléspectateurs. Quelques instants avant de dire "oui, je le veux", il a détendu l'atmosphère en blaguant avec son futur beau-père. A l’arrivée de "sa belle Cendrillon", le futur marié était dos tourné. C’est son frère et témoin, Harry, qui lui a glissé quelques mots à l’oreille : "bon, ça y est, elle est là". Et à l’arrivée de sa promise, il lui aurait glissé : "tu es superbe, je t'aime".

Le prince William, qui portait l'uniforme rouge de la Garde Irlandaise à la grande surprise de l’assemblée, a échangé des regards complices avec sa dulcinée, avant de sortir de l’abbaye sourire aux lèvres. Après être monté dans le landau avec sa femme Catherine, tous deux ont salué la foule qui s’était amassée sur le chemin les menant au Palais de Buckingham. Au passage de chaque drapeau britannique, William s’inclinait tout comme son épouse. Du balcon de la résidence de sa grand-mère, il a embrassé à deux reprises Catherine, avant de regagner la réception.

La Reine, l’immanquable grand-mère du marié. Comme à son habitude, la Reine Elizabeth II n’est pas passée inaperçue avec son tailleur jaune et son chapeau assorti. Elle portait également un collier de perles de trois rangs, qui lui a été offert pour ses 25 ans de règne, et une broche en diamants que lui avait donné sa grand-mère. A l’intérieur de Westminster, elle présidait le rang de la famille royale, à droite dans l’abbaye. Elle était assise au plus près des mariés, à côté du duc d’Edimbourg et de son fils le prince Charles installé près de Camilla Parker Bowles.

Comme cadeau de mariage, elle a fait les jeunes mariés duc et duchesse de Cambridge. Selon les spécialistes de la monarchie britannique, il s’agit d’une "marque d’estime pour son petit-fils". Très souriante, la Reine âgée de 85 ans se serait exclamée "Quel jour merveilleux !", vendredi.

Pippa Middleton, fait sensation. La soeur cadette de la jeune épouse du prince William, Philippa Middleton, dite "Pippa" pour les intimes, est la femme de la journée pour les internautes. Elle les a marqués bien plus que la jeune mariée. Méconnue avant ce grand jour, la témoin de Kate a reçu nombre d'éloges sur sa plastique et sa tenue. Dès son arrivée à l'abbaye de Westminster en fin de matinée, les commentaires louant la silhouette longiligne et le sourire radieux de la jeune femme de 27 ans se sont multipliés sur le réseau social Twitter et sous les photographies publiés sur internet.

Grace van Cutsem, la demoiselle d’honneur fâchée par le baiser. La filleule du prince William faisait partie, avec cinq autres enfants, du groupe des demoiselles et garçons d'honneur de la mariée. Tous ont tenu, de l’avis général, leur rôle à la perfection, hormis un accroc de la petite Grace, lors de l’échange du baiser par les deux époux sur le balcon de Buckingham. Appuyée sur la rambarde du balcon, la petite fille, âgée de trois ans, a été surprise en train de se boucher les oreilles d'un air renfrogné. Et ce, alors que les jeunes mariés étaient en train de s’embrasser sous les vivats de la foule. C’est le bruit assourdissant des clameurs du public qui semble avoir déclenché sa moue.