Kate et William, un mariage (et un enterrement)

  • A
  • A
Kate et William, un mariage (et un enterrement)
Le mariage de prince William et de Kate Middleton va servir de répétition pour les funérailles de la reine Elizabeth.@ REUTERS
Partagez sur :

Le mariage princier va servir de répétition pour les funérailles de la reine Elizabeth.

Ce n'est pas un mauvais remake du film 4 Mariages et un enterrement. Pourtant la presse britannique vient de révéler que le mariage du prince William et de Kate Middleton servirait de répétition générale pour les funérailles de la reine Elizabeth. Schoking ? Not at all. La coutume veut que l'événement soit planifié en amont. Dans le cas d'Elizabeth, il est prêt depuis ses 26 ans...

Opération "London Bridge"

Pour le mariage royal, les hauts responsables de Buckingham Palace ont donc eu de quoi s'occuper. En plus de gérer tout le déroulement, millimétré, de la noce, ils étaient en pleine opération "London Bridge" : le nom de code pour désigner la répétition des funérailles de la Reine.

Le Lord Chamberlain, le plus haut fonctionnaire au service de la Reine, en charge de l'organisation des événements officiels et donc des funérailles, devait profiter de la présence de très nombreux chefs d'Etats et têtes couronnées, une centaine en tout, pour contrôler les procédures et la sécurité. Le cortège du mariage a emprunté en effet le même trajet que le corbillard qui transportera le cercueil de la Reine, entre Buckingham Palace et l'abbaye de Westminster.

"Etrange de penser à la disparition de la Reine"

"Cela peut paraître étrange de penser à la disparition de la Reine le jour du mariage de William mais avoir tous ces diplomates et ces VIP à Londres le 29 avril rend possible la répétition des procédures et des détails comme le placement des gens", avait expliqué au Sunday Express un écuyer royal.

Il faut dire qu'à Buckingham, le décès de la Reine n'est pas un tabou. "La Reine est très pragmatique avec ce genre de choses et elle est tout à fait au courant de cette répétition. Il n'y a pas de sentimentalisme de sa part et en fait, elle s'intéresse aux détails", poursuit l'écuyer.

Des funérailles approuvées par la Reine

Les modalités des funérailles d'Elizabeth II sont en effet fixées depuis longtemps : elles ont commencé dès avant l'enterrement de son père, le roi George VI, en 1952, indique The Telegraph. Depuis, elles sont revues et mises à jour chaque année. Chaque modification doit d'ailleurs être approuvé par la Reine en personne. Mais à 84 ans, Elizabeth II a encore bon pied bon oeil - elle se rendra le mois prochain en Irlande avec Barack Obama - et personne en Grande-Bretagne ne l'imagine mourir rapidement.

Retrouvez le dossier spécial "Royal Wedding" de Parismatch.com