Kate et William poursuivent Closer

  • A
  • A
Kate et William poursuivent Closer
Kate Middleton, au centre d'une tempête médiatique@ REUTERS
Partagez sur :

Le magazine français publie vendredi des photos de la duchesse de Cambridge seins nus.

La Une de Closer est barrée d'un grand "Oh my god". Le magazine people français publie vendredi une série de photos topless de Kate Middleton, prises lors de ses vacances avec le prince William dans le Lubéron. Sur cinq pages, le titre étale une quinzaine de photos du couple prenant le soleil sur une terrasse. "Pour leur seconde lune de miel, Kate et William ont choisi la Provence, pour un séjour romantique à souhait. Seuls au monde. Leur mot d'ordre : vacances j'oublie tout, la grisaille londonienne, et même le maillot de bain resté dans la valise de l'altesse", raconte Closer à sa manière.

Kate Middleton et le prince William ont décidé d'assigner vendredi en référé à Nanterre le magazine people Closer pour "atteinte à la vie privée" après la publication de photos seins nus de la princesse en Provence, a-t-on appris de sources proches du dossier.

"Profondément peinés"

Auparavant, un porte-parole du couple princier, qui est actuellement en Malaisie où la duchesse a prononcé son premier discours officiel à l'étranger cette semaine, a déclaré que William et Kate "ont été profondément peinés d'apprendre qu'un magazine français et un photographe avaient porté atteinte à leur vie privée d'une manière aussi grotesque et totalement injustifiable".

Un peu plus tôt dans la matinée, une source proche de Buckingham avait indiqué que ces clichés étaient "authentiques", précisant que le palais était en train "de consulter des avocats français pour voir quelles étaient les options possibles". "Cet incident nous renverra quinze ans en arrière", commentait également un membre de leur entourage, en faisant référence à la traque médiatique de la mère du prince William, la princesse Diana, jusqu'à sa mort tragique en 1997.

"Rien de choquant" pour Closer

Laurence Pieau, directrice de la rédaction de Closer, a tenté de désamorcer la polémique en estimant que ces photos "n'ont rien de choquant" car "elles montrent une jeune femme bronzant seins nus, comme on en voit des millions sur les plages". "La terrasse de la villa du vicomte Linley, le fils de la princesse Margaret, est visible de la route", a-t-elle souligné, précisant que les photos avaient été prises par "un photographe professionnel avec qui nous avons déjà travaillé". Mais la directrice de la rédaction prévient, "Closer en a l'exclusivité mondiale, mais maintenant ces photos vont être proposées à d'autres magazines à travers le monde"...

Nouvelle publication outre-Manche ?

Un événement qui intervient quelques semaines après la publication en Une du Sun, tabloïd le plus populaire de Grande-Bretagne, de photos du prince Harry, le cadet de William, nu lors d'une fête à Las Vegas. Le journal bravait ainsi un consensus établi depuis toujours outre-Manche autour de la famille royale.

The Sun a beau expliquer ce geste en arguant que les photos étaient visibles partout dans le monde sur Internet, peu importe, un cap a été franchi. Après l'annonce de Closer, le tabloïd anglais notait sur son site que cette publication en France des photos de Kate Middleton pourrait "être susceptible de provoquer une violente tempête dans le sillage des photos du prince Harry ". Avant de les publier à son tour en Grande-Bretagne ?