Kadhafi aurait négocié l'exil de ses proches

  • A
  • A
Kadhafi aurait négocié l'exil de ses proches
Mouammar Kadhafi aurait négocié l'exil de ses proches.@ REUTERS
Partagez sur :

De nombreux membres de la famille du dictateur ont quitté la Libye il y a plusieurs jours.

L'épouse, la fille et les petits-enfants de Mouammar Kadhafi ont quitté la Libye depuis une semaine, selon des proches de la famille et des insurgés libyens. Jusqu'à la veille de l'attaque sur Tripoli, c'est pour eux que Kadhafi a négocié un point de chute, et non pour lui-même. D'après l'un de ses proches présent dans la capitale libyenne jusqu'au dernier moment, Kadhafi savait que l'offensive était imminente.

Les négociations n’ont en revanche concerné aucun des fils du clan du leader libyen. Il n'était pas question pour eux de s'exiler car leur père continuait de leur prévoir un avenir politique en Libye, même après sa chute.

Des exigences inacceptables de Kadhafi

Pour son propre avenir, Mouammar Kadhafi est toujours resté très ferme lors des négociations, avec des exigences particulières. "Les négociateurs de Kadhafi nous disaient toujours que le minimum qu'ils accepteraient est que Kadhafi demeure un symbole pour la Libye nouvelle, un fondateur de la Libye moderne, une sorte de père de la Nation", révèle à Europe 1 un avocat libyen proche des insurgés, fin connaisseur des tractations. Ces demandes ont été jugées inacceptables par les négociateurs.

Selon une autre source qui a participé à ces pourparlers, les négociations ont échoué parce que les Occidentaux, Etats-Unis en tête, voulaient s'assurer avant tout que Kadhafi n'échappe pas à la Cour pénale internationale.