Kaboul : baptême du feu pour Longuet

  • A
  • A
Kaboul : baptême du feu pour Longuet
Le ministre de la Défense a entamé dimanche sa première visite en Afghanistan@ REUTERS
Partagez sur :

Le ministre de la Défense est arrivé dimanche en Afghanistan pour visiter les troupes françaises.

C'est une première pour Gérard Longuet. Le ministre de la Défense a entamé dimanche une visite auprès des troupes françaises présentes en Afghanistan depuis près de dix ans. Près de 4.000 hommes sont déployés dans le pays dans le cadre de la force internationale de l'Otan (Isaf), soit presque la moitié des troupes françaises sur des théâtres d'opérations extérieures.

"Je découvre une armée extrêmement technicienne", a souligné Gérard Longuet au micro d'Europe 1. "Il y a des choses qui sont parfaitement étonnantes. La surveillance de nuit, lorsque deux ou trois individus se promènent avec des charges suspectes, nous les repérons à plusieurs kilomètres. Pour les anciens qui ont connu d’autres théâtres, cela n’a simplement rien à voir. Il y a une approche extrêmement précise de ce qu’est un adversaire et la capacité à l’isoler du reste de la population".

Accompagné du chef d'état-major des armées françaises, l'amiral Edouard Guillaud, le ministre a visité dimanche matin l'hôpital militaire français, situé sur l'aéroport militaire de la capitale Kaboul, ainsi que le bataillon Hélicoptère qui y est stationné.

55 soldats français tués depuis 2001

Il a ensuite rendu visite aux troupes françaises déployées sur le terrain, dans le district de Surobi, à l'est de Kaboul, et dans la province de Kapisa, région tampon entre la capitale Kaboul et la frontière pakistanaise, au nord-est de la capitale. Il devait passer la nuit auprès des soldats.

Malgré les frappes en Libye et l’intervention en Côte d’Ivoire, l’Afghanistan reste le conflit le plus important et le plus dangereux pour les soldats français. Depuis 2001, 55 soldats français ont perdu la vie, la plupart au cours de ces trois dernières années.

L'Isaf doit entamer le 1er juillet le transfert progressif de la responsabilité de la sécurité aux forces afghanes, processus prévu pour être terminé sur l'ensemble du territoire afghan d'ici fin 2014.

Le ministre de la Défense devrait s'entretenir lundi avec des responsables afghans, dont le président Hamid Karzaï, ainsi que les ministres des Affaires étrangères, Zalmai Rassoul et de la Défense, le général Abdul Rahim Wardak. Une rencontre avec des responsables de l'Otan en Afghanistan est également prévue.