Junrey, 18 ans, 59,93 cm

  • A
  • A
Junrey, 18 ans, 59,93 cm
@ MAXPPP
Partagez sur :

Ce Philippin entre dans le Guinness des records comme l'homme le plus petit du monde.

C’est un cadeau d’anniversaire peu commun. Un Philippin qui a arrêté de grandir à l'âge de deux ans et dont la taille est de 59,93 centimètres, a été déclaré officiellement l'homme le plus petit du monde, dimanche, jour de ses 18 ans.

Junrey Balawing est le fils d'un forgeron et l'aîné de quatre enfants, tous de taille normale à part lui. Il vit dans la bourgade de Sindangan, sur l'île de Mindanao, dans le sud des Philippines. "Il est officiellement l'homme le plus petit du monde", a déclaré Craig Glenday, le rédacteur en chef du livre Guinness des records.

L’équipe du Guinness s’est rendue sur place pour le rencontrer :



Le jeune homme est entré dans le livre des records le jour de ses 18 ans, un anniversaire qui lui permet d'être reconnu officiellement par l'organisation Guinness World Records. Il détrône ainsi le Népalais Khagendra Thapa Magar, qui mesure 67,08 cm, et proclamé l'homme le plus petit au monde en octobre 2010.

Une maladie inconnue

"Merci à vous de soutenir mon fils, l'homme le plus petit du monde", a déclaré Reynaldo Balawing, le père du jeune homme, aux villageois, aux journalistes et hommes politiques réunis pour la déclaration officielle. Les parents ont récolté des fonds lors de ce rassemblement, qui serviront à faire vivre la famille.

Junrey Balawing a soufflé les bougies avant de déclarer à la foule qu'il était "fatigué", dans le dialecte local. Son père a raconté que le garçon avait été un bébé en mauvaise santé et avait arrêté de grandir à l'âge de deux ans. Les médecins consultés n'ont jamais pu déterminer les causes de cet arrêt de croissance.

Le jeune homme ne peut pas rester debout longtemps et doit être aidé pour marcher, a précisé sa mère Concepcion. Selon son oncle, Paulino Empag, qui est le chef du village, les amis et la famille de Junrey se montrent très protecteurs à son égard et considèrent sa particularité physique comme un porte-bonheur, dans cette communauté rurale, où les superstitions restent nombreuses.