Journée meurtrière pour la communauté chiite en Irak

  • A
  • A
Journée meurtrière pour la communauté chiite en Irak
Partagez sur :

Une série d'attentats anti-chiites a fait 43 morts et plus de 300 blessés, vendredi, en Irak.

Un kamikaze a lancé une voiture piégée sur des chiites, vendredi, à la sortie d'une mosquée près de Mossoul, dans le nord du pays, tuant 37 personnes et en blessant 276. Deuxième ville d’Irak, Mossoul compte 1,6 millions d’habitants et une forte majorité de sunnites.

Une série d'attentats visant des pèlerins chiites a aussi frappé la capitale, Bagdad. Trois bombes ont d’abord explosé au passage de minibus transportant des pèlerins chiites de retour de la ville sainte de Kerbala. Deux bombes ont aussi éclaté dans le quartier chiite déshérité de Sadr City. Une autre a visé un minibus dans l'est de la capitale, tuant deux pèlerins et en blessant neuf autres. Au total, six personnes sont mortes et 24 blessées.

Ces attaques contre la communauté chiite irakienne, majoritaire dans le pays, font craindre qu'Al Qaïda ne tente de replonger le pays dans une guerre entre communautés religieuses, comme celle qui a failli faire éclater le pays il y a deux ans. Les chiites ont souvent été pris pour cibles par Al Qaïda, qui les considère comme des hérétiques.