Journée de deuil après l’attentat de Majorque

  • A
  • A
Journée de deuil après l’attentat de Majorque
Partagez sur :

Le prince Felipe et le chef du gouvernement espagnol ont participé vendredi à la cérémonie d’hommage aux deux gardes civils tués jeudi.

L’émotion était particulièrement forte vendredi dans la cathédrale de Palma, sur l’île de Majorque. Pour rendre un dernier hommage aux deux gardes civiles tués jeudi dans un attentat attribué à l'ETA, de nombreuses personnalités avaient fait le déplacement, à commencer par le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero et le prince Felipe.

Les cerceuils des deux gardes civils ont été applaudis à leur entrée dans la cathédrale. Henry de Laguérie a suivi cette cérémonie d'hommage pour Europe 1 :



Les deux cercueils recouverts du drapeau espagnol sont sortis portés par des membres des forces de l'ordre sous les applaudissements de la foule. Pendant l'office religieux, l'archevêque Juan del Rio Martin, a rendu hommage aux deux gardes civiles "assassinés lâchement". Il a fustigé "la "stratégie sauvage des terroristes de l'ETA".

Depuis l'île portugaise de Madère où il est en visite officielle, le roi d'Espagne Juan Carlos a exprimé à nouveau ses "plus profondes condoléances aux familles, amis et collègues" des deux gardes civils "cruellement assassinés" jeudi. Il a déclaré que terrorisme avait "de nouveau montré son visage le plus vil et le plus méprisable".

Les deux gardes civils tués, Carlos Saenz de Tejada Garcia, 28 ans, et Diego Salva Lezaun, 27 ans, ont été décorés à titre posthume.

> Attentat de Majorque : l'enquête progresse