John McAfee trahi par un smartphone

  • A
  • A
John McAfee trahi par un smartphone
John McAfee a dû sortir de la clandestinité à cause d'une simple photo prise avec un smartphone.@ REUTERS
Partagez sur :

Des données de localisation dans une simple photo ont permis de retrouver l’Américain en cavale.

C’est un comble pour celui qui a fait fortune dans la sécurité informatique. L’Américain John McAfee, créateur de l’anti-virus qui porte son nom et recherché par le Bélize dans une affaire de meurtre, a été trahi par une photo prise avec un smartphone. Ce nouvel élément vient alimenter le récit de sa folle cavale, qui a pris fin mercredi avec son arrestation au Guatemala. Le gouvernement guatémaltèque a refusé vendredi de lui accorder l’asile politique et il devait donc être extradé vers le Bélize.

>> A lire aussi : John McAfee va retourner au Bélize

John McAfee, qui a par ailleurs été hospitalisé quelques heures pour des "problèmes cardiaques" avant de retourner en détention, était entré au Guatemala, de façon illégale, dans le plus grand secret. Discret, mais pas seul : John McAfee était accompagné d’un journaliste du site Vice.com, raconte la chaîne CBS.

Coordonnées GPS

Sauf qu’un hacker s’est rendu compte qu’une photo prise avec le smartphone du journaliste et publiée sur le site contenait une information très précieuse : les coordonnées GPS très précises de l’endroit où se trouvait John McAfee.

john mcafee vice

© CAPTURE D'ECRAN VICE.COM

Le petit malin, qui se fait appeler Simple Nomad sur Twitter, a donc posté sa découverte sur le réseau social.

"Regardez les métadata dans la photo... Oups..."

L’ex-pionnier de la sécurité informatique, âgé de 67 ans, a donc été obligé de sortir de la clandestinité et de s’expliquer sur son étrange fuite. John McAfee a clamé son innocence et assuré qu’il avait quitté le Bélize uniquement pour échapper à des persécutions de la police. "J’ai décidé que je devais faire quelque chose et je suis passé dans la clandestinité. Je suis ici maintenant et je vais parler", a-t-il fini par annoncer.

Très actif sur son blog

La promesse a été largement tenue puisque depuis, John McAfee a posté de nombreux messages sur son blog, relatant sa cavale dans ses moindres détails, même depuis sa prison. Ce qui a inspiré ce message ironique de Simple Nomad : "Règle numéro 142 : quand tu es en cavale, ne tiens pas une conférence de presse".