Joe Biden tend la main à Kiev

  • A
  • A
Joe Biden tend la main à Kiev
Joe Biden et le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.@ Reuters
Partagez sur :

DIPLOMATIE - Le vice-président américain est actuellement en visite à Kiev où il a affirmé son soutien au régime en place.

Accords bafoués. En quatre jours, l’accord de Genève signé notamment par la Russie, l’Ukraine et les Etats-Unis a déjà été bafoué à plusieurs reprises, notamment dans l’est du pays. Les séparatistes ont en effet refusé de rendre les armes tandis qu’une attaque a fait trois morts dans leurs rangs à Sloviansk

"Cancer" de la corruption.  Joe Biden a déclaré que les Etats-Unis étaient prêts à venir en aide aux dirigeants ukrainiens pour assurer l’unité nationale.  Il a aussi réaffirmé son espoir de voir l’élection présidentielle prévue le 25 mai prochain permettre d’asseoir la stabilité du régime. Un seul bémol, de taille, souligné par le représentant de Washington : pour s’assurer le soutien des Etats-Unis, le nouveau gouvernement devra éradiquer le "cancer" de la corruption.    

La Russie fait fi des sanctions. De son côté, la Russie a annoncé par le biais de son Premier ministre Dimitri Medvedev être prête à faire face à de nouvelles sanctions occidentales après que les Etats-Unis et l’Union Européenne ont annoncé des sanctions ciblées contre des personnalités et des institutions financières russes. "Je suis convaincu que nous saurons minimiser les conséquences", a assuré l’ancien président russe. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460_scalewidth_460

LES FAITS - Une fusillade fait quatre morts dans l'est du pays