Jérusalem: Fabius s'entretiendra mercredi avec Ban Ki-moon, Abbas et le ministre israélien de l'Intérieur

  • A
  • A
Jérusalem: Fabius s'entretiendra mercredi avec Ban Ki-moon, Abbas et le ministre israélien de l'Intérieur
@ JACQUES BRINON / POOL / AFP
Partagez sur :

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius s'entretiendra mercredi par téléphone avec le chef de l'ONU Ban Ki-moon et le président palestinien Mahmoud Abbas, et à Paris avec le ministre israélien de l'Intérieur.

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius s'entretiendra mercredi par téléphone avec le chef de l'ONU Ban Ki-moon et le président palestinien Mahmoud Abbas, et à Paris avec le ministre israélien de l'Intérieur, a annoncé le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

"Il faut faire baisser la tension". "Laurent Fabius aura ces contacts téléphoniques car il faut faire baisser la tension et revenir à une solution politique", a commenté M. Le Foll, rappelant que le dirigeant des Nations Unies se trouvait mercredi à Ramallah pour rencontrer M. Abbas. Le vice-ministre israélien et ministre de l'Intérieur Silvan Shalom, qui effectue actuellement une visite en France, rencontrera à Paris le ministre français des Affaires étrangères dans ce contexte d'un regain d'activité diplomatique autour du conflit israélo-palestinien.

Eviter une escalade de la violence. Laurent Fabius s'était entretenu avec son homologue américain John Kerry la semaine dernière pour tenter d'éviter une escalade de la violence. Ban Ki-moon devait appeler mercredi Mahmoud Abbas à tenter d'enrayer la "dangereuse escalade" des violences, comme il l'a fait la veille avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Une situation très tendue. La multiplication des attaques à l'arme blanche provoque une vive anxiété chez les Israéliens. Mardi encore, quatre Israéliens ont été blessés dans deux attaques à l'arme blanche et une autre à la voiture bélier et au couteau en Cisjordanie. Quatre assaillants palestiniens ont été abattus. Les heurts quotidiens entre lanceurs de pierres palestiniens et soldats israéliens, les agressions mutuelles entre Palestiniens et colons et une vague d'attentats anti-israéliens ont fait 47 morts palestiniens (dont plus la moitié étaient auteurs d'attaques) et un mort arabe israélien d'une part, et huit morts Israéliens de l'autre depuis le 1er octobre.