Jérusalem : Emmanuel Macron lance un appel au "calme"

  • A
  • A
Jérusalem : Emmanuel Macron lance un appel au "calme"
@ LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :

Le Président français appelle à "la responsabilité de tous" en ce jour de prière hebdomadaire des musulmans. 

Emmanuel Macron a appelé au "calme" vendredi, jour de prière hebdomadaire des musulmans. Le chef de l'État tente l'apaisement après l'appel du mouvement islamiste Hamas à "une nouvelle intifada", en réponse à la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël.

"Pas ajouter de l'instabilité à la région". "Je lance un appel au calme et à la responsabilité de tous", a déclaré le locataire de l'Elysée en ouverture d'une réunion de soutien au Liban à Paris. Emmanuel Macron avait qualifié mercredi de "regrettable" la décision "unilatérale" prise par Donald Trump. "Je souhaite que les initiatives prises sur le statut de Jérusalem, qui doivent faire avant tout l'objet de négociations entre Israël et Palestiniens sous l'égide des Nations Unies, ne viennent pas ajouter de l'instabilité à la région", a-t-il précisé vendredi devant le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, présent à la conférence sur le Liban.


Macron contre "la loi du plus fort". "Aucun des problèmes de la région ne sera réglé par des décisions unilatérales, la loi du plus fort", a ajouté le président français. Au côté d'Emmanuel Macron, le Premier ministre libanais Saad Hariri a de son côté estimé que la décision de Donald Trump "compliquera encore plus le processus de paix et posera un défi supplémentaire à la stabilité de toute la région". "Je ne peux que répéter notre refus de cette décision et notre attachement à l'intiative arabe pour une solution basée sur deux Etats avec Jérusalem comme capitale de la Palestine", a-t-il ajouté.