Jérusalem : 55 caméras de surveillance vont être installées sur l'esplanade des Mosquées

  • A
  • A
Jérusalem : 55 caméras de surveillance vont être installées sur l'esplanade des Mosquées
L'esplanade des Mosquées à Jérusalem@ Reuters
Partagez sur :

C'est une initiative de la Jordanie pour dénoncer les "violations" israéliennes. 55 caméras de surveillance vont être installées sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem. 

Documenter les "violations" israéliennes. La Jordanie a annoncé dimanche qu'elle allait installer au cours "des prochains jours" 55 caméras de surveillance sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem pour documenter, selon Amman, les "violations" israéliennes. La Jordanie, qui est la gardienne des lieux saints à Jérusalem-Est occupée, a précisé qu'un "centre de contrôle" sera mis en place pour gérer la vidéosurveillance du site 24h/24, selon le ministre des Affaires islamiques et du Waqf (biens religieux), Hayel Daoud.

Une installation difficile. Les images seront diffusées en ligne pour "documenter toutes les violations et agressions israéliennes", a ajouté le ministre dans un communiqué, précisant que les caméras ne seront pas installées à l'intérieur des mosquées. Un accord pour la mise en place d'une surveillance vidéo 24h/24 de tous les secteurs de l'esplanade des Mosquées avait été annoncé en octobre par le secrétaire d'Etat américain John Kerry après ses rencontres avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le président palestinien Mahmoud Abbas et le roi Abdallah II de Jordanie. Quelques jours plus tard, la Jordanie, avait protesté au moment où elle s'apprêtait à installer les caméras de surveillance, accusant l'Etat hébreu de l'en empêcher.

Cette vidéosurveillance est destinée à dissuader les provocations des deux parts et, si elles se produisaient, à établir les responsabilités. L'esplanade, qui abrite la mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher, est située à Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem annexée et occupée par Israël. Elle est le troisième lieu le plus sacré de l'islam, mais aussi le site le plus saint des juifs, qui la révèrent comme le mont du Temple.